auditoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin auditorius.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
auditoire auditoires
\o.di.twaːʁ\

auditoire \o.di.twaːʁ\ masculin

  1. Assemblée qui écoute une personne parlant ou lisant en public ou interprétant une œuvre lyrique ou instrumentale.
    • Mais l'artiste et son auditoire sont infatigables, le concert s’éternise, et nous devons fournir une bonne étape demain. Aussi, à une heure déjà avancée, je finis par donner le signal de la cessation des réjouissances […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 34)
    • Rien ne pouvait désensorceler l’auditoire. Tous les yeux restaient fixés là, et les nouveaux arrivants. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • La portée de cet appareil est assez considérable; il permet de faire entendre les auditions des radioconcerts à un auditoire de plusieurs centaines de personnes dans une très grande salle. (Bulletin de la Société française des électriciens, éd. Gauthier-Villars et Cie, 1924, vol. 4, p. 166)
    • En solo, c'est plus âpre mais sans aucun doute ses textes prennent tout leur relief devant un auditoire qui ne suce pas que des glaçons : « Le whisky ne fait pas des menteurs, il fabrique des imbéciles », chante-t-il. (Olivier Villepreux, Tex Mix: Avec ceux qui font la musique et le son de la ville d'Austin, Texas, éd. Publie.net, 2013, chap. 4)
  2. (Belgique) Grande salle de cours à l’université ; amphithéâtre.
    • Nous avons cours d’histoire dans l’auditoire principal.
  3. (Vieilli) Lieu où une assemblée se réunit pour écouter des discours prononcés en public.
  4. (Droit) Lieu où l’on plaide, dans les tribunaux.
    • L’auditoire d’un tribunal.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]