bent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Bent

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’anglais bent.

Nom commun [modifier le wikicode]

bent \bɛnt\ masculin (pluriel à préciser)

Un bent.
  1. (Rare) (Cyclisme) Type de bicyclette sur laquelle on pédale couché sur le dos.
    • La principale particularité et/ou originalité de cette prouesse, c’est que le brillant vainqueur a chevauché une monture que l’on n’a guère l’habitude de voir au cœur des pelotons : un vélo couché, également appelé bent ou vélorizontal par les spécialistes, dont l’avantage premier est d’offrir moins de résistance au vent. — (Bernard Mugica, La quantité et la qualité, sudouest.fr, 28 avril 2010.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bent sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anglais[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

bent \bɛnt\

  1. Prétérit de bend.
  2. Participe passé de bend.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif bent
Comparatif more bent
Superlatif most bent

bent

  1. Courbe.
  2. (Familier) Pédé, gay.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bent
\bɛnt\
bents
\bɛnts\

bent

  1. Talent, prédisposition.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • États-Unis, Royaume-Uni : écouter « bent [bɛnt] »

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin mentha[1]. On le trouve sous la forme mentenn en moyen breton[2]. Le m et le b se changeant tous les deux en v en mutation douce, ils tendent à se confondre[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier
Non muté bent
Adoucissante vent
Durcissante pent

bent \ˈbɛnt\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Botanique) Menthe.
    • Ar bleuniou cʼhouezvata eo a daol ar muia a aezenn-dredanet (ozon) : louzaouenn-ar-goukou, bent, lavan, tro-heol, foeon. — (Emil Ernod, Meven Mordiern, Fransez Vallée, Sketla Segobrani vol 2, Prud'homme, Sant-Brieg, 1924, page 14)
      Ce sont les fleurs les plus fragrantes qui dégagent le plus d’ozone : jacinthe sauvage, menthe, lavande, tournesol, jonquille.
    • Evit ar gwentr hag an avel kof, ar bent a ra burzhudoù. — (Loeiz ar Flocʼh, Plant Breizh evit ho yecʼhed, Mouladurioù Hor Yezh, 1983, page 24)
      Pour les douleurs ventrales et les gaz intestinaux, la menthe fait des miracles.
    • Un evaj tomm avat, a rankit da gemerout a-barzh mont d’ ho kwele. Ur podad tizan bent berv a zo, el ludu broud, war oaled ar gegin hag ez an raktal d’ e gerc'hat. — (Yeun ar Gow, Cʼhoar Soudard Kiberen, in Al Liamm, niv. 115, Meurzh-Ebrel 1966, page 113)
      Mais vous devez prendre une boisson chaude avant d’aller au lit. Il y a un pot de tisane de menthe bouillante, dans la braise, dans l’âtre de la cuisine et je vais le chercher tout de suite.

Dérivés[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté bent
Adoucissante vent
Mixte vent

bent \ˈbɛnt\

  1. Troisième personne du pluriel du potentiel du verbe bezañ, « être », forme courte.
    • Ne ouélis chet, douar kun a Frans,
      Rak én dachen mar bent gloéziet,
      Mibion kadarn ha ré-groéziet
      Vo ou bézied kroéziet eùé...
      — (Jean-Pierre Calloc'h, À Genoux, Plon-Nourrit et Cie, Paris, 1921, pages 146-147)
      Ne pleure pas douce terre de France,
      Car sur le champ de bataille s’ils sont blessés,
      Les fils vaillants de tes Croisés,
      Auront les mains jointes aussi…
    • Gwellocʼh eo bevan er baourante, gwellocʼh eo, mil gwech, mervel gant an naon, evit bevan e-kreiz ar madou, mar bent kiriek d’imp da goll hon ine. — (Erwan ar Moal, Pipi Gonto, Kemper, 1925, page 67)
      Il vaut mieux vivre dans la pauvreté, il vaut mieux, mille fois, mourir de faim, que de vivre au milieu de richesses, si elles sont responsables de la perte de notre âme.

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce
  2. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Cette forme dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de zijn.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

bent \bɛnt\

  1. Deuxième personne du présent de zijn.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 87,6 % des Flamands,
  • 92,7 % des Néerlandais.


Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « bent [bɛnt] »

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]