bernache

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En ancien français (normanno-picard) bernaque, bernicle (1270), du gaulois *bernacula « bernacle, patelle » (cf. irlandais bairneach[1], breton, gallois brennig), de *barenos « rocher » (cf. irlandais barenn).

Note : D’une croyance populaire selon laquelle la bernache éclorait d’une bernacle (crustacé marin) s’attachant aux rochers.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bernache bernaches
\bɛʁ.naʃ\
Une bernache cravant.
l’arbre aux barnacles ou arbre aux bernaches, (XVIe siècle)

bernache \bɛʁ.naʃ\ féminin

  1. (Ornithologie) Oie sauvage, palmipède migrateur.
    • Dans son Ornithologie, il existe même un passage fort curieux dans lequel il [​Ulysse Aldrovandi, partisan de la génération spontanée] expose que les bernaches sont produites par certains arbres qui habitent le nord de notre continent; et, pour mieux persuader ses lecteurs, il consacre une grande planche à illustrer ce sujet. — (F.A. Pouchet, Hétérogénie ou traité de la génération spontanée, J.B. Baillière, 1859, page 24)

Variantes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Les anatidés du genre Chloephaga portent aujourd'hui le nom vernaculaire d'ouette ; leur désignation de « bernache » est maintenant désuète.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bernache bernaches
\bɛʁ.naʃ\
L'anatife est l'un des multiples types d'animaux marins que l'on désigne du nom ambigu de bernache (2).

bernache \bɛʁ.naʃ\ féminin

  1. (Carcinologie) Nom vernaculaire ambigu désignant divers types de crustacés de l'infra-classe des cirripèdes, qui s'accrochent aux rochers ou autres substrats périodiquement immergés, tels les anatifes, les balanes, etc.
    • Quelques-uns, comme le taret, se nourrissent au détriment de la pièce de bois à laquelle ils se fixent ; d'autres, comme la barnache, se bornent à lui demander un point d'appui. — (Littré)
  2. (Malacologie) L'un des noms vernaculaires des patelles, terme générique ambigu désignant divers mollusques lamellibranches appartenant à au moins sept familles différentes.
    • La patelle est aussi appelée arapéde, brennig, brenique, bernique, bernicle, bernache, chapeau chinois, jambe, lampote, flie. — (Wikipédia, Patelle)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bernache bernaches
\bɛʁ.naʃ\

bernache \bɛʁ.naʃ\ féminin

  1. (Centre ouest de la France) (Œnologie) Vin non totalement fermenté vendu à l’époque des vendanges, également appelé selon les régions bourru (Suisse), vin doux ou vin nouveau.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bernache sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Pierre Gastal, Nos racines celtiques, éd. Désiris 2013, p. 125.

Tourangeau[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bernache bernaches
\Prononciation ?\

bernache \Prononciation ?\ féminin

  1. Bernache (vin).

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Claude Raymond, La langue de Rabelais et le parler du sud de la Touraine et du Loudunais : À la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, 2008 → [version en ligne]
  • Maurice Davau, Le vieux parler tourangeau : Sa phonétique, ses mots et locutions, sa grammaire, C.L.D. Normand et Cie, 1 janvier 1979, 505 pages