brochet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Brochet

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1268) Dérivé de broche avec le suffixe -et (en raison du museau pointu de ce poisson).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brochet brochets
\bʁɔ.ʃɛ\
Un grand brochet au parc aquarium du Québec

brochet \bʁɔ.ʃɛ\ masculin

  1. Poisson d’eau douce, au corps allongé et dont la bouche est garnie de dents nombreuses, fortes et pointues (genre Esox).
    • L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;
      Ma commère la Carpe y faisait mille tours
      Avec le Brochet son compère.
      (Jean de La Fontaine, Le Héron, )
    • les grands brochets, allongeant leurs becs féroces, brigands des eaux, rudes, d’un gris de fer. (Émile Zola, Le Ventre de Paris, G. Charpentier, Paris, 1873)
    • […], tout notre attirail de pêche était prêt. Nous avions acheté des vifs pour pêcher le brochet à Montereau. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  2. (Spécialement) Grand brochet (Esox lucius).
  3. (Littéraire) (Figuré) Homme cupide et sans scrupules ; requin.
    • « Ce coquin, ce brochet, m’accuser de trafiquer des traités ! Le reproche est pour le moins plaisant venant de lui, qui a passé sa vie à se vendre au plus offrant… » (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 2, « La Reine étranglée »)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus brochet figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : quenelle.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]