cabotage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot dérivé de caboter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cabotage cabotages
\ka.bɔ.taʒ\

cabotage \ka.bɔ.taʒ\ masculin

  1. (Marine) Action de caboter.
    • Grand, petit cabotage. Faire le cabotage.
    1. (Marine) Type de navigation maritime consistant à se déplacer de port en port en restant à proximité des côtes.
      • J’ai tout de même été bien content de quitter le métier avec ce que j’ai eu, et de pouvoir m’acheter un chasse-marée pour faire le cabotage. — (Eugène Sue, Kernok le pirate, 1830)
      • Il faisait le cabotage entre les différents ports de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    2. (Marine) (Par extension) Connaissance des bancs, des courants, des mouillages qui sont le long d’une côte.
  2. (Droit) (Par extension) Dans le droit du transport routier de marchandises, fait de quitter un pays avec un véhicule et à le charger puis décharger, à plusieurs reprises, dans un pays étranger, avec retour obligatoire au pays d’origine.
    • Pour prévenir le « cabotage systématique », vu comme une concurrence déloyale, une période de carence de quatre jours est prévue avant que d’autres opérations puissent être effectuées dans le même pays avec le même véhicule. Les nouvelles règles introduisent aussi l’enregistrement des passages de frontières par tachygraphe, un dispositif retraçant les mouvements du véhicule. — (Le Monde avec AFP, L’Europe adopte une réforme-clé pour le transport routier, colère à l’Est, Le Monde. Mis en ligne le 9 juillet 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cabotage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • cabotage sur l’encyclopédie Vikidia Vikidia V vectorised.svg

Références[modifier le wikicode]