cairn

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1797) Première attestation sous la forme carn — (Barthélemy Faujas de Saint-Fond, Voyage en Angleterre, en Écosse et aux Iles Hébrides), du gaélique écossais carn, apparenté au breton karn (→ voir Carnac) ; (1832) Graphie cairn, du scots cairn introduite par Jules Michelet (voir citation) évitant l’homonymie avec carne.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cairn cairns
\kɛʁn\
Un cairn en Bretagne

cairn \kɛʁn\ masculin

  1. Tumulus de pierres au-dessus d’une sépulture élevée par les Celtes en Bretagne, en Écosse, en Irlande.
    • En Écosse et dans les Orcades, la plupart de ces pierres portent des noms historiques et sont considérées comme des tombeaux. Les montagnards révèrent encore la pierre d’Ossian (Clachan Ossian) ; Ce fut un grand scandale quand le major Wade déplaça ce monument sacré, qui se trouvait dans la ligne d’une route militaire. Les montagnards indignés vinrent en grand nombre recueillir quelques ossemens et douze fers de flèches qu’on avait trouvés sous la pierre, Ils les emportèrent au son du piobrach, et les placèrent dans un cercle de larges pierres au sommet d’un roc, dans les déserts du Glen Ammon occidental. Au centre, ils dressèrent un roc énorme, un cairn (comme ils disent), et appelèrent le tombeau du barde, « cairn na huseoig », le cairn de l’hirondelle. — (Jules Michelet, Monumens celtiques, in Revue des Deux Mondes, 1832)
    • À quelque distance de là, sur la crête d’un mamelon solitaire, se dresse le , le tombeau de Gwer. C’est un amoncellement de roches schisteuses qui en soutiennent une autre, plus massive. Sous ce cairn sauvage fut creusée la fosse où l’on coucha Gewr, le Gargantua des Bretons. On dut plier en neuf son immense cadavre pour l’y faire entrer. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d’après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p. 71)
  2. Monticule de pierres pour marquer un endroit.
    LysebotnStoneMan.jpg
    • Depuis déjà pas mal de temps, les hommes construisent un cairn avec de grosses pierres, sur le sommet de la colline. — (Jean-Baptiste Charcot, Expédition antarctique fr., 1903-05)
    • À l’endroit où tomba Eugène Louis Napoléon, le 1er juin 1879, au pays zoulou, se dresse encore un cairn surmonté d’une croix blanche.

Synonymes[modifier le wikicode]

Monticule de pierres (2) :

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Monticule de pierres (2) :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Tombeau celtique (1) :

Monticule de pierres (2) :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « cairn »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cairn
\ˈkɛɹn\
ou \ˈkɛən\
cairns
\ˈkɛɹnz\
ou \ˈkɛənz\

cairn \ˈkɛɹn\ (États-Unis), \ˈkɛən\ (Royaume-Uni)

  1. Cairn.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cairn sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg