cavaler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dénominal de cavale (« jument »).

Verbe [modifier le wikicode]

cavaler \ka.va.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se cavaler)

  1. (Familier) Courir en tous sens, ne jamais être immobile, ne pas avoir de repos.
    • On a cavalé toute la journée, je suis fatiguée!
    • Tout de suite, en te quittant, j’ai cavalé dans un café, pendant qu’un pharmaco faisait le pansement à ce vieux gland. — (Jo Barnais, Mort aux ténors, chapitre XI, Série noire, Gallimard, 1956, page 94)
  2. Être en cavale, en fuite.
    • Il a fini de cavaler, la police l’a localisé grâce à son téléphone portable.
    • D’incroyables amas de cailloux de toutes formes et de toutes dimensions, suspendus comme des grappes mûres le long d’une treille, prêts à cavaler au premier contact, au moindre souffle du vent. — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 294)
  3. (Sens figuré) Mener une vie de débauche, rechercher les aventures amoureuses. → voir cavaleur
    • Il a cavalé pendant des années, même après s’être marié !
  4. (Pronominal) Partir, filer, prendre la fuite, se sauver, s’évader.

Prononciation[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]