cendrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cendrièr

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1220) Du français cendre.
(fin XIXe siècle) Dans le sens de « coupe à cendres de tabac ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cendrier cendriers
\sɑ̃.dʁi.je\
Le cendrier de la locomotive est indiqué par la flèche 2 (2)
Un cendrier (3)

cendrier \sɑ̃.dʁi.je\ masculin

  1. Partie du fourneau qui est au-dessous de la grille ou du foyer, et dans laquelle tombent les cendres du bois ou du charbon.
  2. (Spécialement) Espace au-dessous du foyer d’une locomotive à vapeur, où tombent les cendres et escarbilles.
  3. Petite coupe où l’on dépose les cendres d’un cigare, d’une cigarette, d’une pipe, etc.
    • Esmé sort cinq cigarettes, les allume les cinq et les pose sur le bord d’un cendrier de verre. — (Catherine Safonoff, La part d’Esmé, 1994)
  4. (Histoire) Grand sac de coton, tissé serré, dans lequel on mettait les cendres qui servaient à préparer l’eau de lessive.
  5. (Par analogie) (Vosges) Grand carré de toile utilisé pour le transport du foin à dos d’homme.
  6. (Désuet) Vendeur de cendre pour la lessive.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Holonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (cendrier), mais l’article a pu être modifié depuis.