crack

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) De l’anglais crack (« champion »), apparenté à crac.
(Nom 2) (Vers 1980) (Informatique) De l’anglais crack (« fente, programme qui en ouvre un autre »).
(Nom 3) (Narcotique) De l’anglais crack.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crack cracks
\kʁak\

crack \kʁak\ masculin

  1. (Hippologie) Cheval de course performant ayant remporté de nombreuses victoires.
  2. (Sport) (Éducation) Champion.
    • Chez les plus jeunes [athlètes], Parer, du lycée Janson, […] s'annonce comme un futur crack. — (L'Œuvre, 30 janvier 1941)
    • Une putain d'idée ! Il paraît que vous êtes le crack des cracks, que vous avez démerdé des situations indémerdables pour la Company. Les DG successifs se refilent votre nom comme le Saint-Sacrement. — (Gérard de Villiers, SAS : L'otage du Triangle d'Or, éditions Gérard de Villiers, 1995, 2011, chap.2)

Synonymes[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crack cracks
\kʁak\

crack \kʁak\ masculin

  1. (Anglicisme informatique) Programme informatique conçu pour modifier le comportement d’un autre logiciel, la plupart du temps pour lever une impossibilité ou restriction d’utilisation. Souvent, ces modifications sont destinées à utiliser des programmes payants comme si le cracker (craqueur ou casseur) en avait payé la licence.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

crack masculin invariable

  1. (Narcotique) Drogue dure et rendant rapidement dépendant, faite à base de cocaïne.
    • L'odeur lui rappelle la fumerie de crack qui s'est montée l'année précédente dans une des tours de la cité, un souk d'enfer, plein de mecs à moitié morts –et même qu'une fois il y en a eu un qui a clamsé pour de bon. — (Mo Hayder, Rituel, Place Des Éditeurs, 2013, chap.6)

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D’origine germanique et apparenté à kraken en néerlandais, krachen en allemand.

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to crack
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
cracks
Prétérit cracked
Participe passé cracked
Participe présent cracking
voir conjugaison anglaise

crack \kɹæk\ transitif

  1. Craquer, se fendre.
    • It's been so dry, the ground is starting to crack.
  2. Craquer, se casser.
    • When I tried to stand on the chair, it cracked.
  3. Craquer psychologiquement, sous la pression.
    • When we showed him the pictures of the murder scene, he cracked.
  4. Raconter des cracks.
  5. (Informatique) Casser un verrou, un système de sécurité informatique.
    • They finally cracked the code.
    • It took twenty minutes to crack the safe open.
  6. (Désuet) Se vanter.
    • Cardan cracks that he can cure all diseases with water alone, as Hippocrates of old did most infirmities with one medicine.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crack
\ˈkræk\
cracks
\ˈkræks\

crack \ˈkræk\

  1. Fissure, fente.
    • A large crack had formed in the roadway.
  2. Petite ouverture.
  3. (Informatique) Crack.
  4. Crépitement.
    • The crack of a gunshot.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Note[modifier le wikicode]
  • Un crack est un seul son (crack of a gunshot). Un crackle ou le crackling est un son répété (crackle of a fire).

Nom commun 2[modifier le wikicode]

crack \ˈkræk\ invariable

  1. (Narcotique) Crack.

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crack
\ˈkræk\
cracks
\ˈkræks\

crack \ˈkræk\

  1. Crack, champion.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • États-Unis : écouter « crack [ˈkræk] »