drukken

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Danois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

drukken \da\

  1. Ivre.

Synonymes[modifier le wikicode]


Flamand occidental[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

drukken

  1. Mentir.
  2. Imaginer, inventer, fabuler.

Références[modifier le wikicode]

  • Siegfried Debaeke, Wuk zeg je ? Het allermooiste en leukste West-Vlaams, De Klaproos, 2014 ISBN 9789055081240, p. 8

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

À rapprocher de l’allemand Druck, « pression, impression » et drucken, « imprimer ».

Verbe [modifier le wikicode]

Présent Prétérit
ik druk drukte
jij drukt
hij, zij, het drukt
wij drukken drukten
jullie drukken
zij drukken
u drukt drukte
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben drukkend gedrukt

drukken \dɾʏ.kǝː\ transitif ou intransitif

  1. Presser, pousser.
    • de algemene kosten drukken : alléger les frais généraux.
    • op de knop drukken : appuyer sur le bouton.
  2. Imprimer.
  3. (Pronominal) Se soustraire à son devoir.
  4. (Intransitif) Peser.
    • een maatregel die op allen drukt : une mesure qui pèse sur tous.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

drukken \dɾʏ.kǝː\

  1. Action d'imprimer.

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

drukken \dɾʏ.kǝː\

  1. Pluriel de druk.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]