embrouiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De en- et brouiller.

Verbe[modifier]

embrouiller \ɑ̃.bʁu.je\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’embrouiller)

  1. Brouiller, mettre des choses dans une confusion telle qu’on ne peut les démêler.
    • Nous voilà de nouveau déroulant le fil et nous rapprochant de la région des batteries. Avant de raccorder notre fil à un autre nous eûmes encore des difficultés ; le fil s’embrouillait ; nous manquions de patience ; d’autant que de gros projectiles tombaient à inter­valles. (Alain, Souvenirs de guerre, p. 127, Hartmann, 1937)
    • La maladie lui a embrouillé le cerveau.
    • Il a embrouillé la situation.
    • C’est un esprit obscur qui embrouille tous les sujets qu’il traite.
  2. Troubler quelqu’un, lui faire perdre le fil de ses idées.
    • Dans l’Aurore du 4 septembre 1905, Clemenceau reproche à Jaurès d’embrouiller l’esprit de ses partisans « en des subtilités métaphysiques où ils sont incapables de le suivre ». (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. IV, La grève prolétarienne, 1908, p. 160)
  3. (Pronominal) Perdre le fil de ses idées, de son discours.
    • Il s’embrouille dans sa démonstration, dans ses explications.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]