fence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais fence.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fence fences
\Prononciation ?\

fence \Prononciation ?\ masculin

  1. (Sports hippiques) Sorte de barrière constituant un des types d’obstacle dans les courses de steeple-chase.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) Apocope de defence, apparenté à fend (« se défendre, repousser une attaque »)[1].
(XVIIIe siècle) Sens argotique de « recéleur » avec l’idée de faire quelque chose de défendu, avec défense[1] d’en parler, sous le sceau du secret.

Nom commun [modifier le wikicode]

fence (nom commun 1 et 2)
fence (nom commun 3)

fence \ˈfɛn(t)s\

  1. Clôture, grillage, palissade.
    • We built six fences in order to put fencing around the entire property.
      Nous avons bâti six barrières pour mettre une clôture à la propriété.
    • picket fence.
      Palissade de piquets.
  2. Barrière.
  3. (Équitation) Obstacle.
  4. (Argot) (Droit) Recéleur des biens volés (avec l'intention de les vendre) ; fourgue.

Synonymes[modifier le wikicode]

  • (Équitation) jump (« obstacle »)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • gate (« portail »)

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to fence
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
fences
Prétérit fenced
Participe passé fenced
Participe présent fencing
voir conjugaison anglaise

fence

  1. Enclore, construire un mur de défense.
    • …O thou wall,
      That girdlest in those wolves, dive in the earth,
      And fence not Athens.
      — (William Shakespeare, Timon of Athens‎, 1607)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. (Intransitif) (Sport) Escrimer, faire de l’escrime.
  3. (Intransitif) (Figuré) (Familier) Escrimer (disputer l’un contre l’autre sur quelque matière d’érudition, de science).
    • Stop fencing in this game of witty repartee, and just speak plainly.
  4. (Argot) (Droit) Receler.
    • He was arrested for fencing stolen goods.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage