haut-de-chausses

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Contraction de « haut de la chausse (chaussette) », parce que cette partie du vêtement se joignait aux chausses.

(Après 1983) Le nom de l'oiseau semble avoir été forgé de toutes pièces par la Commission internationale des noms français des oiseaux, car aucune mention de l'appellation n'est cataloguée avant la fin du XXème siècle. Le nom que lui donnaient des naturalistes du XIXème siècle était l'"oiseau-mouche à raquettes", nom spécifique qui a tout de même été retenu. Le choix du nom est évident en lui-même: en effet, ce genre monospécifique se distingue entre autres par ses énormes "jambières" blanches duveteuses et ébouriffées, similaires à celles que l'on retrouve chez les ériones, mais encore plus voyantes et volumineuses. Le nom scientifique du taxon générique, Ocreatus, vient du latin classique et signifie d'ailleurs botté.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
haut-de-chausses hauts-de-chausses
(h aspiré)\o.də.ʃos\
En vol, on distingue aisément les traits qui ont valu à ce superbe oiseau son nom vernaculaire de haut-de-chausses.

haut-de-chausses (h aspiré)\o.də.ʃos\ masculin

  1. (Histoire) (Vieilli) (Habillement) Partie du vêtement de l’homme qui le couvre depuis la ceinture jusqu’aux genoux et qui était retenu par une ceinture mobile.
    • Il portait un élégant pourpoint garni de zibeline, un haut-de-chausses très ample et des souliers fendus dans toute leur longueur.— (E. T. A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont)
    • Le premier sur lequel tombait la lumière était un seigneur superbement vêtu d’un haut-de-chausses et d’un justaucorps écarlate rayé d’argent — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. (Ornithologie) Genre monospécifique d'oiseau-mouche de la sous-famille des trochilinés (e.g. colibris, etc.), commun dans les forêts tropicales andines clairsemées de tout le nord-ouest de l'Amérique du Sud, caractérisé par ses énormes "jambières", sortes de manchons ébouriffés de plumes blanches duveteuses qui lui recouvrent entièrement les cuisses, ainsi que par ses deux longues rectrices externes dépourvues de barbes sur presque toute leur longueur, à l'exception de leur extrémité distale, qui est rigide, pourvue de barbes, et forme ainsi une sorte de raquette ou de "palette" (genre Ocreatus).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]