lampion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : lampión

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) De l’italien lampione (« grosse lanterne ») dérivé de lampa (« lampe »).
(Nom commun 2) Par ellipse pour chapeau lampion, lui même altération de chapeau à lampon, un lampon étant une agrafe servant à retrousser le bord d’un chapeau.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
lampion lampions
\lɑ̃.pjɔ̃\
Lampions à Wuzhen.

lampion \lɑ̃.pjɔ̃\ masculin

  1. Petit récipient de terre, de fer-blanc ou de verre, dans lequel on met du suif, de l’huile ou de l’essence avec une mèche, pour faire des illuminations.
    • Ils arrivèrent à la nuit tombante, comme on commençait à allumer des lampions dans le parc, afin d’éclairer les voitures. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)
    • Ils avaient un chic spécial et une habileté extraordinaire pour s’excuser auprès des Rouges d’avoir été vus à l’offerte le dimanche, et auprès des Blancs pour s’être laissé entraîner à fêter le 14 juillet parmi les drapeaux, les lampions, les litres et les Marseillaise. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Lanterne en papier décorative
  3. (Argot) Sergent de ville, sentinelle ( Comme un lampion, le sergent de ville se tient dans la rue pour guider et protéger le passant ).
  4. (Argot) Œil
    • J'ouvre mes lampions... Je suis long à réaliser ce qui se passe... Je vois tout d'abord Anne Marie, tenant le couvercle du cercueil d’une main et le tournevis de l’autre. (Frédéric Dard, A tue ... et à toi, 2010.)
    • La bande se fige sur une image et les gnaces groupés dans le champ restent bouches ouvertes, les lampions écarquillés... (Frédéric Dard, Fais gaffe à tes os, 2011.)
  5. (Argot) Ventre, estomac ( en référence à la lampe à huile que l'on doit alimenter régulièrement ).

Composés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
lampion lampions
\lɑ̃.pjɔ̃\
Écuyer du Cadre noir coiffé d’un lampion

lampion \lɑ̃.pjɔ̃\ masculin

  1. (Habillement) Coiffure tricorne, notamment portée lors des chasses à courre.
  2. (Habillement) Coiffure bicorne de feutre noir porté par les écuyers du Cadre noir
    • Les officiers du célèbre cadre noir de Saumur, lorsqu'ils sont en grande tenue, coiffent un chapeau à deux cornes qu'on a coutume d'appeler un lampion. (Vie et Langage, Numéros 166 à 177, 1966.)
    • Revêtus de leur tenue traditionnelle, coiffés du célèbre lampion à cocarde tricolore et bandeau d'or, conduits par monsieur l’écuyer en chef, les écuyers vont entrer pour la reprise du manège. (Gino Blandin, Meurtre au Cadre Noir, 2002.)
    • Les hommes en tunique noire et en gants blancs, coiffés du « chapeau de manège » appelé lampion ou bicorne et leurs chevaux de race selle français, nattés avec des rubans rouge amarante, la couleur de la fleur d'automne qui symbolise l’éternité, offriront dans leur ballet équestre des tableaux comme le saut d’obstacle et les quadrilles, accompagnés par l’Orchestre de la Garde républicaine et le Chœur de l'armée française. (www.ladepeche.fr, Le Cadre noir de Saumur célèbre les arts équestre et lyrique à Bercy, 2009.)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Tchèque[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’italien lampione (« grosse lanterne ») dérivé de lampa (« lampe »).

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif lampion lampiony
Vocatif lampione lampiony
Accusatif lampion lampiony
Génitif lampionu lampionů
Locatif lampionu lampionech
Datif lampionu lampionům
Instrumental lampionem lampiony

lampion \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Lampion, lanterne vénitienne.

Variantes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • lampion sur Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg