mazette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Viendrait de mesette (« mésange »).[1]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mazette mazettes
\ma.zɛt\

mazette \ma.zɛt\ féminin

  1. (Désuet) Mauvais petit cheval.
    • Il était monté sur une mazette.
    • Une petite, une vieille mazette.
  2. (Désuet) (Figuré) (Familier) Celui qui manque de force ou d’ardeur, soit en marchant, soit en portant des fardeaux.
    • Vous n’avancez pas, vous êtes une mazette.
  3. (Désuet) Personne inhabile à quelque jeu qui demande de la combinaison ou de l’adresse.
    • Il ne sait pas jouer, c’est une mazette.
  4. (Désuet) (Par extension) Personne ou chose de mauvaise qualité ; insuffisante dans son emploi.
    • Décidément, les types de l’autre rive tiraient comme des mazettes. — (Jean de Baroncelli, Vingt-six hommes, page 155, 1941, Grasset)

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus mazette figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : dames.

Interjection [modifier le wikicode]

mazette \ma.zɛt\

  1. Exprime l’étonnement ou l’admiration.
    • Mazette ! Ma sœur est une mangeuse d’hommes ! Et de femmes ! Jamais j’aurais cru ça ! Et dire que c’est moi qu’on prend pour le queutard de la famille ! Tu cachais bien ton jeu ! — (Stéphanie Maieron, Élisa… Ce qui n’est pas dit n’existe pas, Édilivre, 2014)
  2. Exprime la surprise suite à une annonce le plus souvent défavorable.
    • Vous m’avez trahi ? Mazette !

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, 2 tomes (Alain Rey), 1992 et 1993.