mettre de côté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir mettre, de et côté

Locution verbale[modifier | modifier le wikicode]

mettre de côté \mɛtʁ də ko.te\ transitif (se conjugue, voir la conjugaison de mettre)

  1. (Propre) Mettre une chose en isolement.
    • Enfin, il mit de côté son bouclier, légèrement faussé, et en reçut un autre des mains de ses écuyers ; […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (En particulier) (Finance) Garder de l’argent pour plus tard.
    • C’est un homme d’une grande économie et qui met tous les ans quelque chose de côté.
    • Mettre de l’argent de côté pour l’avoir devant soi, est, pour paradoxale qu’elle soit, une façon comme une autre d’assurer ses arrières à effet de ne pas l’avoir dans le dos. (Pierre Dac, Les Pensées)
  3. (Figuré) Ne pas parler d’une chose.
    • Je mets de côté tous les reproches que j’aurais à vous faire.
  4. Abandonner, au moins pour un temps, une chose, une personne, négliger de s’en occuper.
    • J’ai mis mon travail de côté pour venir ici.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Garder de l’argent pour plus tard (2) :

Ne pas parler d’une chose (3) :

Abandonner pour un temps (4) :

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Mettre une chose en isolement (1) :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]