oublier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *oblītāre (Gaule et Ibérie), formé d’après oblitus, participe passé de oblīvisci.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

oublier /u.bli.je/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Perdre le souvenir de quelque chose.
    • Devant une bonne choucroûte au jambon, ils oublièrent le pudding de graisse de phoque farci aux myrtilles ! (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928, édition Librairie de l'Œuvre Saint-Charles à Bruges, 1938, p.134)
    • Depuis l’Argonne de 1914, […] je n’ai pas l’oreille si mal bâtie que d’avoir, en vingt et un ans, oublié l’art d’apprécier au son la trajectoire d’un obus et le point de chute probable. (Marc Bloch, L’étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
    • J’avais oublié le cran d’arrêt : je pèse sur cette languette amovible qui poussée en arrière découvre une lettre majuscule gravée, une esse, initiale du mot sûreté. Pour un peu, je pressais la gâchette sans que le coup partît. (Gaston Cherpillod, Les Changelins, L'Âge d'Homme, 1981, p.147)
    • (Absolument) Il oublie aussi vite qu’il apprend.
  2. Laisser quelque chose en quelque endroit, par inadvertance.
    • Il a oublié ses gants, sa canne, son parapluie.
  3. Omettre, manquer à faire mention de quelque chose dans un écrit, dans un discours.
    • Vous avez oublié le titre de ce livre dans votre catalogue.
    • Vous avez oublié son nom sur votre liste.
  4. Négliger ; omettre.
    • Le ciel avait destiné M. Smallways à vivre dans un monde paisible, mais il avait oublié de créer un monde paisible pour M. Smallways. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.6, éd. 1921)
    • Oublier le soin de sa fortune.
    • Je n’ai rien oublié pour le persuader.
    • On n’a rien oublié de tout ce qui pouvait lui être utile ou agréable.
  5. Manquer à quelque obligation.
    • Oublier ses devoirs.
    • Oublier le respect, les égards qu’on doit à quelqu’un.
  6. Ne point conserver de reconnaissance.
    • Il a oublié tout ce que j’ai fait pour lui.
    • Je n’oublierai jamais vos bienfaits.
    • Je n’oublierai jamais ce que je vous dois.
  7. Ne point garder de ressentiment.
    • Il faut vous réconcilier et oublier tout ce qui s’est passé.
    • Oublier une injure, une offense.
    • Prions Dieu d’oublier nos fautes.
    • J’oublie le passé, mais ne recommencez pas.
    • J’oublie ses torts et je lui pardonne.
  8. En parlant des personnes, négliger quelqu’un, ne pas songer à lui, manquer à lui faire du bien dans une occasion qui se présente.
    • Tu nous rends un service impayable.
      Mais quand s'acquittera le compte général,
      Je ne t’oublîrai
      [sic] point ; tu seras caporal ! (Victor Hugo, Cromwell, acte IV, scène IV)
    • Depuis qu’il a fait fortune, il oublie ses parents, ses amis.
    • Il a des parents pauvres, qu’il oublie tout à fait.
    • Comptez sur moi, je ne vous oublierai pas dans l’occasion.
    • N’oublions pas les absents.
  9. Il se dit aussi par forme de reproche obligeant.
    • Vous ne venez plus nous voir, vous nous oubliez.

s’oublier transitif

  1. Manquer à ce qu’on doit aux autres ou à soi-même.
    • L’habitude était si forte chez elle, cette chanson faisait si bien partie de son être, que souvent, s’oubliant tout d’un coup, elle se reprenait à chanter. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • Se serait-il si fort oublié que de vous manquer de respect ?
    • Vous êtes-vous oublié jusqu’à ce point ?
    • Ce domestique s’est oublié au point de dire des injures à son maître.
  2. (Familier) Commettre une incongruité.
  3. Ne pas être occupé de soi-même, négliger ses intérêts.
    • S’oublier pour penser aux autres.
    • Dans la répartition des bénéfices, il ne s’est pas oublié.
    • C’est un homme qui soigne ses intérêts : il ne s’oublie jamais.
  4. (Par extension) Se faire sur soi.
    • La vieille dame s’est oubliée.
  5. (Régional) (Loire) Se réveiller en retard.
    • Excusez moi, patron. Je me suis oublié !...

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

  • en oublier le boire et le manger
  • oublie
  • oublier l’heure: Laisser passer, par inattention, l’heure où l’on avait quelque chose à faire.
    J’avais un rendez-vous, j’ai oublié l’heure.
  • se faire oublier: Détourner l’attention de soi-même, faire que les autres ne pensent plus à ce que l’on a fait.
  • oublier qui l’on est: Se méconnaître ; Vouloir s’élever par orgueil au-dessus de sa condition.
    Vous oubliez qui vous êtes. On dit aussi Vous oubliez qui je suis, Vous n’avez pas pour moi le respect, les égards que vous me devez.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]