nek

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

nek

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du neku.

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

nek \Prononciation ?\

  1. Col, cou.

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin nec.

Conjonction de coordination [modifier le wikicode]

nek \nek\ mot-racine UV

  1. Ni.
    • La Usonanoj posedis nek literaturon, nek arton, nek muzikon proprajn. — (Lehman Wendelld, La lasta Usonano, 1910)
      Les Américains ne possédaient ni littérature, ni art, ni musique propres.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement.[1]

Conjonction [modifier le wikicode]

nek \nɛk\ ou \nek\

  1. Pourtant, quoique (liaison simple).

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « nek [nɛk] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « nek », dans Kotapedia


Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

nek \nɛk\ masculin

  1. (Anatomie) Nuque, cou.
    • (Figuré) Z’n nek uitsteken voor een zaak.
      Se mouiller pour une cause.
    • (Figuré) Daar ga ik van over mijn nek.
      Ça me fait gerber.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[2] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.
  2. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]