col

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : COL, còl, çöl, Col., col., col-, -col

Conventions internationales[modifier | modifier le wikicode]

Symbole[modifier | modifier le wikicode]

col

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du colombia-wenatchi.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin collum.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
col cols
/kɔl/
Portrait d’Henri III avec col haut

col /kɔl/ masculin

  1. Partie du vêtement qui entoure le cou.
    • Avec le surplus de ses gains, il achetait des cigarettes, des cols et des cravates sensationnels […] (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 11)
    • Jusqu’aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l’échancrure du col, jusqu’au feu d’un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
  2. Pièce de lingerie, de dentelle ou d’étoffe qui garnit le haut d’un corsage de femme.
    • Un col de mousseline. - Un col de velours.
  3. (Vieilli) Cou. — Note d’usage : On le dit quelquefois encore devant une voyelle.
    • Celui-là, tué d’hier, les loups lui on déchiqueté la chair sur le col en si longues aiguillettes qu’on le dirait paré […] d’une touffe de rubans rouges. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Quand il se dresse face à quelque « vieille écorce », chêne, frêne, ou hêtre, […] Arsène André éprouve une virile volupté. Sa chair se durcit, son col se gonfle, le sang lui afflue aux tempes à coups précipités (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
  4. (Anatomie) (Par analogie) Désigne différentes extrémités du corps.
    • Le col de la vessie : ce qui est comme l’embouchure de la vessie.
    • Le col d’un os : le rétrécissement qui se remarque au-dessous de la tête ou de quelque autre partie de certains os.
    • Le col de l’utérus. - Le col du fémur. - Le col de l’humérus, du radius, etc.
  5. Partie longue et étroite par laquelle on remplit et on vide une bouteille ou un vase.
    • Le col d’une bouteille, d’un matras, etc.
    1. (Par extension) (Commerce & Industrie) Récipient d’emballage qui possède un tel col.
      • La Bouteillerie, qui représente en tonnage la part essentielle de la production du Verre Creux, a réalisé, à elle seule, une production de 3 200 000 tonnes […]. Les ventes de bouteilles en 1998 ont représenté près de 8 milliards de cols. (Fédération des Chambres syndicales de l’industrie du verre, rapport d’activité 1998)
  6. (Géographie) Passage entre deux montagnes à la naissance d’une vallée.
    • Aux Pyrénées centrales et occidentales, par exemple, ce sont les cols de la chaîne d’altitude inférieure à 2300 mètres qui paraissent avoir permis le passage au versant Nord de plantes semiméditerranéennes, venues du bassin de l’Èbre. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 83)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Passage entre deux montagnes

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • col sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin collum.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /Prononciation ?/ masculin

  1. (Anatomie) Cou.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Petit dictionnaire de l’ancien français de Hilaire Van Daele, Garnier, 1940 (col)

Anglo-saxon[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Adjectif) Du proto-germanique *kōluz, qui a également donné kuoli en vieux haut-allemand.
(Nom commun) Du proto-germanique *kulan, qui a également donné kolo en vieux haut-allemand, et kol en vieux norrois.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /koːl/

  1. Frais. (ni chaud ni froid)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /kol/ neutre

  1. Charbon.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /Prononciation ?/

  1. (Botanique) Chou.

Espagnol[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /Prononciation ?/ féminin

  1. (Botanique) Chou.

Natchez[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /Prononciation ?/

  1. (Botanique) Pin.

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin collum.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col masculin

  1. (Anatomie) Col, cou.
  2. Collier.
  3. Accolade, caresse.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Slovène[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

col /Prononciation ?/ féminin

  1. Génitif duel de cola.
  2. Génitif pluriel de cola.