off

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Off., off., off-, -off

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XXe siècle) De l’anglais off représentant la forme abrégée des termes offstage « hors de la scène, en coulisse » et offscreen « hors de l'écran ».
Apocope de officier dans le mot sous-off (mais off avec le sens de « officier » semble ne pas exister).

Adjectif[modifier]

off \ɔf\ invariable (Anglicisme)

  1. (Audiovisuel) Hors antenne, non diffusé.
    • Un commentaire off.
  2. Hors champs, hors cadre, qualifie en particulier la voix du narrateur.
  3. (Théâtre) En marge d'un programme officiel, officieux, avant-gardiste ou marginal.
    • À côté du festival proprement dit [le Festival d'Avignon], il y a une centaine de spectacles « off », qui champignonnent et parfois grandissent dans tous les coins. (L'Express, 11 juill. 1977, p.25, col. 1)
    • Le Festival off de Québec est un festival de musique spécialisé dans la musique émergente.

Dérivés[modifier]

  • off-off, qui est à la pointe de la recherche (musicale ou théâtrale).
    Après le « off-festival », nous aurons droit à un « off-off-festival. » (G. Dumur, Le Nouvel Observateur, 6 juillet 1970 ds Banque Mots no 6 1973, p.228)

Apparentés étymologiques[modifier]

Adverbe[modifier]

off \ɔf\ invariable (Anglicisme)

  1. Hors champ, hors cadre.
    • C'est pourquoi le texte récité « off » du Journal enchaîne avec tant d'aisance sur celui que prononceront réellement les protagonistes, il n'existe entre les deux aucune différence essentielle de style ni de ton. (A. Bazin in Cahiers du cinéma, t.1, no 3, 1951)

Synonymes[modifier]

Nom commun[modifier]

off \ɔf\ masculin (Anglicisme) (pluriel à préciser)

  1. Document audiovisuel non destiné à être diffusé.
    • Le off du président a fuité sur le net.
  2. (Journalisme) Déclaration faite par une personnalité à un journaliste à titre officieux.
    • Comme lui, Julie joue sur plusieurs tableaux, acceptant de répondre aux questions tant que n'est pas abordé ce pourquoi les journalistes s'intéressent à elle et maniant le « off » comme une ministre aguerrie. « N'écrivez pas que je suis la compagne du président! » m'ordonne-t-elle, un jour, alors que je viens de l'interviewer pour Paris Match. (Paris Match, du 4 au 11 mai 2016, p. 63.)
  3. Festival off.
    • Il a joué au off d’Avignon.
    • Le off du off d'Avignon.

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe[modifier]

off \ˈɔf\ ou \ˈɑf\ (États-Unis), \ˈɒf\ (Royaume-Uni)

  1. Loin.

Adjectif[modifier]

off \ˈɔf\ ou \ˈɑf\ (États-Unis), \ˈɒf\ (Royaume-Uni)

  1. Éteint.

Antonymes[modifier]

Préposition[modifier]

off \ɔf\ ou \ɑf\ (États-Unis), \ɒf\ (Royaume-Uni)

  1. Au large de, loin de.
  2. À côté de.
  3. dessus, sur.

Verbe[modifier]

Temps Forme
Infinitif to off
\ˈɔf\
Présent simple,
3e pers. sing.
offs
\ˈɔfs\
Prétérit offed
\ˈɔft\
Participe passé offed
\ˈɔft\
Participe présent offing
\ˈɔf.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

off \ˈɔf\ ou \ˈɑf\ (États-Unis), \ˈɒf\ (Royaume-Uni) transitif

  1. Partir.
  2. (Argot) Tuer.
    • He falls in love with the alluring young mortician, only to find out she’s offing people to keep the place in business. (IMDb, résumé de Just Buried)
      Il tombe amoureux de la séduisante jeune croque-mort, pour finalement découvrir qu’elle tue des gens pour faire tourner les pompes funèbres.

Prononciation[modifier]

  • États-Unis  : écouter « off [ɑf] »