peloter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De pelote avec suffixe -er.

Verbe [modifier]

peloter \plɔ.te\, \pə.lɔ.te\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) (Jeu de paume) Jouer à la paume, sans que ce soit une partie réglée ; ne faire que se jeter et se renvoyer la balle au jeu de paume.
    • Ils ne jouent pas partie, ils ne font que peloter.
    • Au milieu de cette large poutre mignardement sculptée se trouvait un antique tableau représentant un chat qui pelotait. — (Honoré de Balzac, La Maison du chat-qui-pelote, 1829)
  2. (Vieilli) (Par extension) (Proverbial) (Figuré) Faire quelque chose de peu de conséquence, en attendant mieux.
  3. (Transitif) Mettre en pelote du fil, de la laine. → voir pelotonner
  4. (Familier) Caresser, palper sensuellement ou par jeu érotique. — Note : Dans ce sens, le verbe est dépréciatif quand il s’agit de caresses subies.
    • Loft Story fait un carton. Jean-Edouard pelote Loana dans la piscine de M6. C’est un coup de tonnerre dans l’imaginaire érotique des ménagères de moins de cinquante ans. Tout devient possible. — (François-Xavier Ajavon, Vous n’en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?, sur RING : News, culture & société (www.surlering.com), le 14 janvier 2013)
    • Ah ! si madame Verdurin commence à peloter les bronzes, nous n’entendrons pas de musique ce soir, dit le peintre. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 205)
    • (Absolument)Et tu sais, mon vieux, si le cœur t’en dit, faut pas te priver de peloter... Elles ne demandent que ça. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 81)
  5. (Par extension) (Familier) Flatter ou flagorner une personne pour en obtenir des faveurs.
    • La comtesse de Glendall raconte que Georges IV était ivre-mort quand il débarqua. Cela n’empêcha pas la foule de le peloter et de l’appeler Sa Majesté Éthérée. — (Patrick Rafroidi, L’Irlande et le Romantisme, Publications de l’Université de Lille III, 1972, p.52)

Variantes orthographiques[modifier]

  • ploter (orthographe désuète ; dans le sens utilisé au jeu de paume)

Synonymes[modifier]

sens utilisé au jeu de paume
caresser

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]