permission

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin permissio → voir permettre et permis.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
permission permissions
\pɛʁ.mi.sjɔ̃\

permission \pɛʁ.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. Autorisation qui donne le pouvoir, la liberté de faire, de dire, etc.
    • Wamba, s’écria le chevalier noir, ceci dépasse la permission. Garde-toi d’abuser de ma patience. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le trafic des indulgences, qui devenait toujours plus intolérable, ne causa pas moins de préjudice à la cour romaine. Les pontifes français […] dispensèrent, à un prix excessif, toutes sortes de permissions scandaleuses. (Émile Guers, Histoire abrégée de l’Église de Jésus-Christ, 1850, p. 320)
    • Défenses sont faites à tous cantiniers de recevoir et de garder dans leur maison aucune guildive, sans la permission du juge de police. (Recueil des lois de l’Île Maurice et de ses dépendances, annoté par John Rouillard, vol. 1, 1866, p. 204)
    • Qu’on y ajoute une liberté extrême laissée aux enfants qui sortent sans solliciter la permission, se déplacent dans la classe à leur gré […] (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Militaire) Congé, autorisation d’absence.
    • Ces soldats sont en permission, s’en vont en permission, reviennent de permission. - Permission de minuit.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

  • (Congé de soldat) perm

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • abuser de la permission, (Figuré) et (Familier) se dit de celui à qui l’on peut reprocher de l’excès en quelque chose que ce soit
    Il y a six semaines qu’il est établi chez moi, il abuse de la permission, c’est abuser de la permission. - Une femme peut être coquette ; mais l’être à ce point, c’est abuser de la permission. - Il abuse de la permission qu’on a d’être bête.
  • avec votre permission, Formule de civilité.
    Je vous dirai, avec votre permission, que la chose s’est passée un peu différemment.
  • On s’en sert aussi comme d’une sorte d’adoucissement à quelque reproche que l’on veut faire.
    Mais, avec votre permission, de quel droit pouvez-vous me parler ainsi, me traiter ainsi ?

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin permissio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

permission \Prononciation ?\

  1. Autorisation, licence, permis, permission.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]