piétiner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1621) De piéter avec le suffixe -iner.

Verbe [modifier]

piétiner intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Remuer fréquemment et vivement les pieds, s’agiter sur place.
    • Les chevaux, en piaffant, piétinèrent dans les flaques sanglantes. C'était le sacrifice de bienvenue. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. (Figuré) Ne faire aucun progrès.
    • On piétine sur place pour cette affaire.

piétiner transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Fouler avec les pieds.
    • Dans ma tente même, aux endroits qui ne sont pas constamment piétinés, sous mon lit, dans les coins, il y a maintenant tout un jardinet d'herbes vertes et de fleurettes multicolores. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 110)
    • Son petit chapeau du dimanche, pour aller à l'église, son petit tambourin noir, elle l'arrache et le jette devant elle, sur la route. Et puis elle le piétine, avec ses chaussures du dimanche, elle piétine le satin noir dans la poussière de la route. — (Chuck Palahniuk, Peste, traduit de l'anglais (USA) par Alain Defossé, Éditions Gallimard (Folio SF), 2017)
  2. (Figuré) (Familier) Vaincre, mettre en pièces, écraser.
    • On va les piétiner.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]