picoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle) Verbe dérivé de piquer avec le suffixe -oter → voir picot.

Verbe [modifier]

picoter \pi.kɔ.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Piquer légèrement, de façon répétée.
    • Un sinapisme qui picote la peau.
  2. Faire aux fruits des petites piqûres, en les becquetant, en parlant des oiseaux.
    • Les oiseaux ont picoté tous les fruits.
  3. (Équitation) Faire sentir légèrement l’éperon à un cheval, à diverses reprises.
  4. (Figuré) (Familier) Attaquer souvent quelqu’un par des paroles dites avec malignité ; chercher à le fâcher, à l’irriter.
    • Il l’a picoté pendant toute la soirée.
    • Ils se picotent toujours l’un l’autre.
    • Ils ne font que se picoter.
  5. Saisir sa nourriture de-ci de-là, grappiller.
    • Ça et là, elle choisirent, picotèrent petits fours et tartes pour emporter. — (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932)
  6. Irriter comme par de petites piqûres nombreuses et renouvelées; causer des picotements

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]