récuser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin recuso.

Verbe [modifier le wikicode]

récuser \ʁe.ky.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Refuser de soumettre sa cause à la connaissance et à la décision d’un juge, parce qu’on a, ou qu’on croit avoir, des motifs de craindre qu’il soit partial.
    • […] pour se soustraire à l’incendie général, ils employèrent l’Inquisition, qui est le moyen politique dont ils se servirent pour maintenir l’unité religieuse et prévenir les guerres de religion. Vous n’avez rien imaginé de pareil ; examinons les suites, je récuse tout autre juge que l’expérience. — (comte de Maistre, Lettres sur l’Inquisition espagnole, IV)
    • Récuser un juré.
  2. Se dit aussi à propos d’un témoin, d’un expert contre lequel on a des reproches à alléguer.
    • Il récusa les témoins qu’on confrontait avec lui, les experts qu’on avait nommés.
  3. Se dit pareillement en parlant de toutes les personnes dont on rejette l’autorité ou le témoignage.
    • Je récuse cet homme, il ne sait rien de l’affaire.
    • Je le récuse en pareille matière, il n’y entend rien.
  4. Même en parlant d’un témoignage ou d’une autorité.
    • Fort des très nombreuses observations que j'ai recueillies (80 à l'heure actuelle), je récuse absolument la syphilis comme facteur de mongolisme. — (Bulletin de la Société de pédiatrie de Paris, vol. 19-20, Paris, 1921, p. 194)
    • Je récuse votre témoignage. — Quand il s’agit de se prononcer sur de telles questions, je me récuse.

Synonymes[modifier le wikicode]

  • Refuser de soumettre sa cause à la connaissance d’un juge :
  • Rejeter l’autorité ou le témoignage de quelqu'un:

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]