rassasier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Verbe composé de re- et de l’ancien français assasier (« rassasier, satisfaire »).

Verbe [modifier le wikicode]

rassasier \ʁa.sa.zje\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rassasier)

  1. Donner suffisamment à manger, pour apaiser la faim ou pour satisfaire l’appétit.
    • Du matin au soir les vaches affamées beuglèrent, la tête appuyée sur les clôtures. Il fallut les surveiller sans répit, car même les maigres céréales encore sur pied tentaient cruellement leur faim, et pas un jour ne s’écoula sans que l’une d’elles ne brisât quelques pieux pour tenter de se rassasier dans le grain. — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
    • Nous avons renoncé, ma femme et moi, au frometon : nous sommes rassasiés de protides. Puis, pour l'accompagner, le vin manque. — (Gaston Cherpillod, La Nuit d'Elne, L’Âge d'Homme, 1985, page 136)
    • Ce mets lui semble si bon qu’il ne peut s’en rassasier.
  2. (Sens figuré) Apaiser en les satisfaisant, en parlant des désirs, passions.
    • Il est plein de désirs qu’on ne peut rassasier.
    • Il n’est jamais rassasié d’argent.
    • Après les grandes choses qu’il a faites, il devrait être rassasié de gloire.
    • Je ne pouvais rassasier mes yeux d’un si beau spectacle.
    • Il n’a pu encore rassasier sa curiosité.
    • Se rassasier de plaisirs.
    • Je restai plus d’une heure en contemplation, tâchant de rassasier mes yeux, et de graver au fond de ma mémoire la silhouette de cette admirable perspective. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Ce n'est pas moindre folie de croire qu'on puisse rassasier une âme raisonnable avec des choses matérielles, quelles qu'elles soient. — (Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen: anthologie en langue française: Volume 2; Volume 4, 1993)
  3. Satisfaire jusqu’à la satiété, jusqu’au dégoût.
    • Il nous a rassasiés de bonne chère.
    • On le rassasia de fêtes, de musique.
    • Ils sont rassasiés l’un de l’autre.
    • Le public est rassasié de vers.
  4. (Par hyperbole) Accabler, faire éprouver autant qu’on peut en faire supporter.
    • Rassasier quelqu’un de dégoûts, d’injures, d’opprobres.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]