ravisseur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Composé de ravir, ravisse et -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ravisseur
\ʁa.vi.sœʁ\

ravisseurs
\ʁa.vi.sœʁ\
Féminin ravisseuse
\ʁa.vi.søz\
ravisseuses
\ʁa.vi.søz\

ravisseur masculin

  1. (Désuet) Personne qui ravit, qui enlève avec violence.
    • Les ravisseurs du bien d’autrui. - Un injuste ravisseur l’a privé de son bien.
  2. (Absolument) (Vieilli) Celui qui ravit une femme ou une jeune fille.
  3. Celui qui enlève une ou des personnes pour en faire des otages ou des victimes sexuelles.
    • Arnaud, le fils de l’opérateur en bois de rose de Toamasina a été retrouvé, hier, en fin d’après-midi à Andranomadio. Un des ravisseurs a été arrêté lors de l’accrochage avec la police. — (L'Express de Madagascar, 12 janvier 2016, Rapt à Toamasina – L’otage libéré, un ravisseur arrêté)
    • C'est le cas de La Trêve, polar belge corrosif, ou encore de Thirteen, drame sur une jeune fille captive pendant treize ans qui échappe à son ravisseur. — (Ouest-France, 23 avril 2016, Quelles séries verra-t-on bientôt à la télévision ?)
    • S'engage un long bras de fer avec les autorités. Les ravisseurs demandent la libération d'un chef anti-balaka, Andilo, alias Rodrigue Ngaïbona, arrêté quelques jours plus tôt par la Minusca. — (RFI.fr, 18 mars 2016, RCA: le ravisseur et chef anti-balaka Djié aux mains de la Minusca)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]