ronchonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Peut-être de l'ancien français ronchier, du latin rhoncare. → voir ronchon et -er.

Verbe [modifier le wikicode]

ronchonner \ʁɔ̃.ʃɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Lyonnais) (Québec) Être de mauvaise humeur tout en grognant constamment.
    • — Oh toi, ronchonne-t-elle, tu joues l’esprit fort, n’empêche que tu dormais mal, souviens-toi. Et que t'as été bien content de rhabiter Paris. — (Frédéric Dard, San-Antonio, n° 63 : Faut être logique, Éditions Fleuve Noir, 1967)
    • Et ce monsieur commençait à ronchonner, il devenait exigeant, réclamait pour la nourriture. — (Djamila Amrane, Des femmes dans la guerre d'Algérie, 1994)
    • Il y a maintenant deux semaines que la victoire de Joe Biden a été déclarée par tous les observateurs éclairés de la scène politique américaine et, depuis ce jour, on n'a vu pratiquement aucun signe de vie de la part de Donald Trump, mis à part ses incontournables tweets et quelques sorties où les caméras l’ont capté de loin à ronchonner sur ses parcours de golf. — (Pierre Martin, «  La sombre comédie d’un président qui s’accroche désespérément au pouvoir », Le journal de Québec, 22 novembre 2020)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]