séculier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : seculier

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin saecularis, de saeculum (« siècle ») dont est aussi issu séculaire.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin séculier
\se.ky.lje\
séculiers
\se.ky.lje\
Féminin séculière
\se.ky.ljɛʁ\
séculières
\se.ky.ljɛʁ\

séculier \se.ky.lje\

  1. (Religion) Qui vit dans le siècle, en parlant des ecclésiastiques.
    • Il y répugne d’autant moins qu’élevé au séminaire, ayant failli entrer dans les ordres, il est imbibé de la haine du prêtre séculier contre les réguliers. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • L'Église post-grégorienne exploite ce que les Écritures et la Tradition lui offrent-pour "monachiser" ses clercs séculiers et les détacher de la femme tentatrice. — (Jacques Dalarun, « Dieu changea de sexe, pour ainsi dire » : La religion faite femme, XIe-XVe siècle, Fayard, 2008)
  2. (Religion) Temporel, laïque.
    • La période de l’entre-deux-guerres fut pourtant dominée, en pays musulmans, par la suprématie politique d’élites dirigeantes laïques visant à promouvoir une idéologie politique séculière, le nationalisme. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • (Figuré) Livrer un ecclésiastique au bras séculier, à la puissance de la justice temporelle.
  3. (Vieilli) (Religion) Mondain.
    • Une vie séculière et nullement chrétienne.
  4. (Histoire) Qualifiait le notaire qui n’était établi que pour recevoir les actes en matière temporelle , et qui ne pouvait recevoir les actes concernant les bénéfices et autres matières ecclésiastiques.

Antonymes[modifier]

Qui vit dans le siècle :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin séculier
\se.ky.lje\
séculiers
\se.ky.lje\
Féminin séculière
\se.ky.ljɛʁ\
séculières
\se.ky.ljɛʁ\

séculier \se.ky.lje\ masculin

  1. (Religion) Prêtre qui vit et officie dans la société.
    • Dans ce monastère on a fait un bâtiment pour les religieux et un autre pour les séculiers.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]