térébrant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin terebrans (« perçant »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin térébrant
\te.ʁe.bʁɑ̃\

térébrants
\te.ʁe.bʁɑ̃\
Féminin térébrante
\te.ʁe.bʁɑ̃t\
térébrantes
\te.ʁe.bʁɑ̃t\

térébrant \te.ʁe.bʁɑ̃\

  1. (Didactique) Perçant ; perforant.
  2. (Zoologie) Se dit d’organismes creusant des galeries dans des matériaux durs, tels que le bois, la pierre ; il peut par exemple s’agir d’insectes terrestres ou de crustacés marins dont les coquilles bivalves ont la faculté de percer les pierres.
    • Dans ses eaux profondes refroidies à trois degrés au-dessous de l'air ambiant grâce au courant de Humboldt, le taret - la broma- un mollusque térébrant qui perce les coques des navires dans la tiédeur tropicale, ne prospère pas. — (Marie Helmer, Cantuta : recueil d'articles 1949-1987, Madrid : Casa de Velázquez, 1993)
  3. (Médecine) Qualifie une lésion qui va en s’approfondissant dans les chairs.
    • Ulcération térébrante.
  4. (Médecine) Qualifie une douleur qui progresse de la surface vers l’intérieur du corps.
  5. (Figuré) Qualifie une douleur vive et poignante.
    • Douleurs térébrantes.
  6. (Figuré) Qui pénètre l’esprit ; qui le marque.
    • Toutes choses étaient, une fois de plus, tellement belles ; et pourtant, il y avait très nettement, dans ce bouillonnant désir, le douloureux pressentiment d’une captivité ; le sentiment inquiétant que tout ce que l’on croit atteindre vous atteint ; le térébrant soupçon que les affirmations fausses, distraites, sans importance personnelle, auront toujours dans ce monde un écho plus puissant que les véritables, et les plus singulières. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, p. 162.)
    • J’avais désormais le physique ordinaire d’une jeune fille de seize ans, ce qui ne devait pas être la vision la plus térébrante de l’univers. — (Amélie Nothomb, Biographie de la faim, Albin Michel, Paris, 2004)
    • […], on découvre que Perec, adepte du pastiche et du mélange cher à Proust, insiste sur : […]
      ; 2. son angoisse face à la puissance évocatrice et térébrante de certains mots qui fera de lui un « tueur de mots oubliés », un néologiste père obligé de mots substitutifs, et un dresseur de définitions si prisé et si redouté des mots-croisistes.
      — (Maurice Corcos, Penser la mélancolie: Une lecture de Georges Perec, éd. Albin Michel, 2005)
    • Herbaut, 42 ans, traque l’oubli partout, sans cesse. Souvent posées, toujours intranquilles, ses images dressent un état des lieux térébrant, une fois le pire advenu. — (Guillaume Herbaut en temps et en lieux, dans Libération (journal), du 29 novembre 2012, p.23)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
térébrant térébrants
\te.ʁe.bʁɑ̃\

térébrant \te.ʁe.bʁɑ̃\ masculin

  1. (Entomologie) Membre des térébrants.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe térébrer
Participe Présent térébrant
Passé

térébrant \te.ʁe.bʁɑ̃\

  1. Participe présent de térébrer.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Brétigny-sur-Orge) : écouter « térébrant »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]