testament

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Testament, tèstamènt

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1100-50) Du latin testamentum, dérivé de testari (« témoigner, attester »), de testis (« témoin »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
testament testaments
\tɛs.ta.mɑ̃\

testament \tɛs.ta.mɑ̃\ masculin

  1. Acte authentique par lequel on déclare ses dernières volontés.
    • […], je m'empresse de t'annoncer qu'un certain monsieur Desperriers, natif de Digoin, département de l'Allier, France, vient de décéder, sans enfants, […], et qu'avant son décès, par testament rédigé en bonne et due forme, tu peux m'en croire, je l'ai minuté moi-même, il a institué sa légataire universelle une certaine demoiselle Adèle Desperriers, sa parente éloignée. — (Félicien Mallefille, Le Cœur et la Dot, comédie en cinq actes et en prose, acte 1, scène 7, Paris : chez Michel Lévy frères, 1860, p. 19)
    • Malade, il se retira chez sa sœur, Rosalie, veuve d'un comte de Creny, au petit château de Ménival, dans la commune de Lannoy-Cuillère, aux confins du pays de Bray et de la Picardie, où il fit son testament, laissant à ses proches le peu qui lui restait, et mourut le 26 janvier 1816. — (Philippe Régibier, 27 rue Saint-Guillaume: petite chronique d'une grande demeure et de ses habitants, d'après des documents inédits, chez l'auteur, 1997, p. 311)
    • Testament olographe, celui qui est écrit, daté et signé de la main du testateur.
    • Testament public ou authentique, celui qui est reçu par deux notaires en présence de deux témoins, ou par un notaire en présence de quatre témoins.
    • testament mystique ou secret, testament écrit ou au moins signé par le testateur, et remis par lui clos et scellé à un notaire, en présence de six témoins.
    • Testament militaire, testament fait à l’armée, sans toutes les formalités nécessaires aux autres testaments.
    • Testament ab irato, Celui qui est fait par un motif de haine ou de colère.
    • Testament politique se dit d’écrits politiques posthumes, attribués à certains hommes d’état, contenant les vues, les projets, les motifs qui ont dirigé ou qu’on suppose avoir dirigé leur conduite.
    • Avant d’être envoyé en Ukraine, en 2014, Yannis Behrakis avait un mauvais pressentiment. Sans le dire à sa femme, ce photographe grec de l’agence Reuters est passé voir un notaire et il a fait son testament. La répartition de ses biens, le devenir de ses photos… — (Claire Guillot , « Les photographes, précaires de guerre » sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 18 septembre 2017, consulté le 1er novembre 2017)
  2. (Figuré) Conseils de l'on lègue à sa descendance.
    • Keleni avait déjà vu ce calme sur le visage de sa mère […]. Dans son testament dicté à la cuisine, elle lui avait légué une règle de vie : apprendre à réguler le volume de ses pleurs et l'écoulement de ses larmes : «fille, notre vie s'arrête en même temps que nos larmes ! ». — (Ibrahima Aya, Rires et pleurs des orphelins, Paris : Ed. de l'Harmattan, 2011, p. 15)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin testamentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
testament
\ˈtɛs.tə.mənt\
testaments
\ˈtɛs.tə.mənts\

testament

  1. Testament.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin testamentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

testament \Prononciation ?\

  1. (Religion) Testament.
    • het Oude en het Nieuwe Testament
      l’Ancien et le Nouveau Testament
  2. (Droit) Testament.
    • een testament maken
      faire un testament
    • iets bij testament vermaken
      léguer quelque chose par testament
    • iemand in zijn testament zetten
      mettre quelqu’un dans son testament
    • geheim testament
      testament mystique
    • (h)olografisch testament
      testament olographe
    • openbaar testament
      testament par acte public
    • erfgenaam krachtens testament
      héritier testamentaire

Synonymes[modifier le wikicode]

Sens religieux :

Sens juridique :

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]