trousseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) → voir trousse et -eau
(Nom 2) Proviendrait du verbe trousser[1]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trousseau trousseaux
\tʁu.so\

trousseau \tʁu.so\ masculin

  1. Petite trousse. — Note : Il n’est guère usité, en ce sens, que dans l'expression ; trousseau de clefs.
    • Comme maîtresse de maison, Alix a en gouvernation les clefs des appartements. Elle a tiré du trousseau poudreux relégué a l'office la clef qui ouvre la porte de la chambre de son cousin, […]. — (Le journal de mon ami Pamphile, dans L'Austrasie : Revue de Metz et de Lorraine, vol.4, 1856, p.534)
    • Toutes les clés de la maison, des armoires et des coffres, cliquetaient autour de sa taille en un trousseau noué à sa ceinture. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 22-23)
  2. Vêtements, linge, tout ce qu’on donne à une jeune fille lorsqu’elle se marie ou se fait religieuse.
    • Elle cousait, de ses petites mains maladroites, son humble trousseau de fiancée nomade. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • A douze ans, les filles se marient, si toutefois elles ont un trousseau complet ; autrement, les partis ne se présenteraient pas. Ce trousseau, il faut qu'elles le fassent elles-mêmes; la plus habile est la mieux ornée. — (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd'hui, 1901, dans Archipel, 1932)
    • MARIE. – Moi, madame, j’aurai dix mille francs de dot. Mon trousseau est prêt depuis longtemps. C’est celui d’une sœur de ma mère qui est morte à dix-huit ans, il y a une vingtaine d’années. J’aurai aussi une machine à coudre qu’on a gagnée à la loterie. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 181.)
    • Dose après dose, les éditeurs ont scellé un pacte tacite avec la plateforme, un pacte aux allures de mariage de raison. Il faut dire que le trousseau de la mariée est bien garni avec ses deux milliards d’utilisateurs. — (Mediapart du 01/12/2017, Comment Facebook achète la presse française [1])
  3. (Vieilli) Ensemble des vêtements, du linge, etc., que devait apporter un élève, ou qu’on lui fournissait, lors de son entrée dans une école, dans une maison d’éducation, etc.
    • Les pièces dont se compose le trousseau réglementaire.
  4. (Par extension) Liste de vêtements que les enfants doivent avoir lorsqu’ils partent en colonie de vacances, en centre ou à l’hôpital.
    • Avant de partir, je dois t’acheter des chaussettes pour compléter ton trousseau.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trousseau trousseaux
\tʁu.so\

trousseau \tʁu.so\ masculin

  1. (Œnologie) Cépage originaire du Jura, où il est utilisé pour les vins rouges.
    • L’appellation Arbois, qui se décline en blanc et en rosé, est surtout connue pour ses rouges réalisés avec le trousseau, un cépage authentique d’origine comtoise et qui fournit des vins élégants et lumineux aux saveurs poivrées et épicées. — (Jean-Marc Toussaint, La renaissance d’Henri Maire, Le Mag n° 87, 7 mai 2017)
    • Capitale du cépage du trousseau, Montigny est un village bâti en amphithéâtre sur le versant occidental du Jura. — (montigny-les-arsures.fr)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • trousseau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg