verve

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Verve

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D’après le TLFi, probablement du latin chrétien verva (« parole de Dieu » puis « inspiration »), forme dérivée de verba, pluriel de verbum (« parole »). Le Littré prend dans verva sa définition de « tête de bélier », dérivé de vervex « mouton, chèvre », chèvre donnant à son tour le mot caprice, d’où le sens 1.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
verve verves
\vɛʁv\

verve \vɛʁv\ féminin

  1. (Vieilli) Caprice, bizarrerie, fantaisie.
  2. Chaleur d’imagination qui anime l’orateur, le poète, l’artiste dans la composition de leurs ouvrages.
    • Platon, le divin Platon, n'était en verve que lorsqu'il était en pointe de vin. Ennius ne travaillait jamais à son poème héroïque, que Bacchus ne l'eût réconforté, et Alcée n'écrivait ses tragédies que lorsqu'il était ivre. — (C. de Méry, Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophtegmes, vol. 3, Paris : chez Delongchamps, 1829, p. 165)
    • Il n’y a aucune comparaison entre la langueur de la poésie religieuse et l’exaltation de la poésie chevaleresque, la verve de la poésie satirique. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, tome 19, 1839)
    • Or, tandis qu’'il bonissait avec cette verve joviale, son œil rusé m’observait […] — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. Brio d'une personne qui s'exprime à l'oral ou à l'écrit, vivacité d'esprit.
Note[modifier le wikicode]
Sur le sens 1 : La première édition du Dictionnaire de l’Académie Française ne décrit que le sens et ajoute à sa quatrième version un usage familier, qu’il complète de peu usité à la sixième version. Ce sens est supprimé à partir de la huitième édition. Le Littré quant à lui considère que ce vieux sens du mot est son sens premier bien que peu usité. Cette acception est reprise par le TLFi. Frédéric Godefroy confirme ce sens dans le complément de son Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, → voir verve en ancien français

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin verbum

Nom commun [modifier le wikicode]

verve féminin

  1. Discours.
  2. Faconde
  3. Déploiement

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

verve féminin

  1. Fantaisie
  2. Bavardage

Références[modifier le wikicode]