welche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1758) Attesté au sens de « Suisse romand (pour les Suisses alémaniques) ». (1764) Voltaire lui donne le sens de « Gaulois » — (Discours aux Welches).
De l’allemand welsch (« étranger qui ne parle pas une langue germanique »). Apparenté à wallon, gallois, gaulois, au latin Volcae.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
welche welches
\vɛlʃ\

welche \vɛlʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux personnes parlant un dialecte roman dans une région limitrophe germanophone.
    • Lorrain welche. — (Barrès, Cahiers, t. 3, 1903, page 148)
    • Les influences welches, françaises, se sont mélangées depuis longtemps avec les influences germaniques. Le fonds français domine et a résisté aux pressions politiques, même à l’époque allemande. Le retour dans le giron français a facilité l’expression française du canton welche. Mais en même temps, il porte un coup redoutable au maintien du parler patois, qui apparaît souvent maintenant comme une particularité traditionnelle, voire folklorique, plutôt que comme un moyen d’affirmer et de défendre sa singularité. — (Orbey et son histoire)
    • [L'élément le plus ancien de la population vosgienne] descend sur le versant oriental avec les vallées dites welches, qui ont conservé leur patois roman. Une empreinte gauloise prononcée reste sur les Vosges. — (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, page 193)
  2. (Figuré) Nom donné par dénigrement aux non-allemands.
    • c'est de nouveau les Welche' ! ». L'expression les Welche, ce n'est pas péjoratif pour les Alémaniques : Welche veut dire « étranger», et dans la région, les Welche c'est les francophones. — (Josianne Veillette, Récit national et imaginaires identitaires au double prisme du " bilinguisme " et de la " migration ", Éd. Peter Lang, 2016)
  3. (Figuré) Homme sans goût, ennemie de la raison, béotien.
    • Au fond ce gouvernement a peur de l'homme du coup d'État et il ne faut pas leur en vouloir de tracasser un peu les proscrits ; je leur pardonne, mais le procédé n'en est pas moins très belge − très welche, comme dit Voltaire. — (Hugo, Corresp., 1851, page 35)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
welche welches
\vɛlʃ\

welche \vɛlʃ\ masculin

  1. (Vieilli) Celte ; gaulois.
    • À force d’être bons français, nous devenons d’excellens welches. — (Victor Hugo, Guerre aux démolisseurs, 1832)
    • Puisque les Francs ont envahi les Gaules, c'est qu'ils étaient nés pour vaincre (...). Or les Galles ou Welches avaient les pieds fort plats, et les Francs les avaient fort élevés. Les Francs méprisèrent tous ces pieds-plats, ces vaincus, ces serfs, ces cultivateurs. — (Senancour, Obermann, t. 1, 1840, page 100)
  2. Nom que les Allemands donnent aux Français.
    • Mes chers compatriotes, que Voltaire appelait Welches dans ses momens d'humeur, mais qui n'en sont pas moins célèbres pour l'excellence de leur goût et la richesse de leur imagination.. — (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, page 249)
    • En bon Allemand, il avait le mépris des Velches débauchés et de leur littérature, dont il ne connaissait guère que quelques bouffonneries égrillardes, l'Aiglon, Madame sans-Gêne, et des chansons de café-concert. — (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, page 456)
    • Entre le nez du welche et le nez du boche un observateur attentif retrouverait les différences accusées qui séparent l’appareil olfactif du chien d’arrêt français de celui du dogue poméranien. — (Congrès de l’Association française pour l’avancement des sciences, 1917, page 91)
  3. Nom que les Allemands donnent aux personnes parlant français ou un dialecte roman.
    • Oui, mais il vous appartient de préciser quel peuple gallo-romain représente les welches et quel peuple germanique représente les tudesques. Il y a autant de diversité dans les welches que dans les tudesques, gaulois ou romains, germaniques du nord ou de l’ouest, peuples mixtes germaniques ou peuples mixtes romans. — (Moselle thioise et welsche : La dichotomie culturelle de la Moselle)
    • À l'église, la Vierge peinte, comme elle apparut (...), écrasant le serpent sur le globe du monde ; un peu au-dessous de la tête du serpent est écrit : Frankreich... Voilà comme ils associent l'idée de la France à celle du mal par excellence. Et cela sur la frontière ! Rapprochez du plaisir qu'ont les Alsaciens à voler les Welches, selon Mme Barbet. — (Michelet, Journal, 1843, page 532)
    • Nous voulons êtres nous, c'est-à-dire des Romands, des Welches helvétiques. — (La Suisse libérale, 23 avril 1919)
  4. Langue romane parlée dans certaines vallées des Hautes-Vosges.

Variantes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Allemand[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif interrogatif [modifier le wikicode]

welche \ˈvɛlçə\ féminin

  1. Féminin singulier et pluriel, nominatif et accusatif de welcher.
    • Welche Blume heiβt auch "Löwenzahn" ?
      Quelle fleur s'appelle également "dent-de-lion" ?

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « welche [ˈvɛlçə] »