Égypte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Egyptě

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin Aegyptus, qui vient du nom en moyen égyptien de la ville de Memphis
O6 X1
O1
D28
Z1
Q3
X1
V28 C19
Ḥw.t kȝ Ptḥ « Demeure du Ka de Ptah », en passant par le grec ancien.

Nom propre[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Égypte Égyptes
/e.ʒipt/
Localisation de l’Égypte.

Égypte féminin singulier

  1. (Toponymie) Pays d’Afrique du Nord et d’Asie, bordé au nord par la Méditerranée orientale, à l’est par Israël et la mer Rouge, au sud par le Soudan et à l’ouest par la Libye. Sa capitale est Le Caire.
    • Au lieu de quoi, l’Égypte, l’Inde et les contrées sujettes en général avaient enfanté des générations nouvelles qui vivaient dans un état d’indignation passionnée et faisaient preuve d’une énergie extrême, d’une activité toute moderne. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 123, Mercure de France, 1921)
    • En Assyrie, en Égypte, l’intermédiarat existait, et, aussi, le prêt avec intérêt. Les paysans, manquant de blé, empruntaient des lingots d'or ou d'argent pour s'en procurer ; puis, quand il leur fallait rendre ces lingots, ils vendaient la récolte à perte, naturellement, à des trusteurs qui devinrent peu à peu maîtres du marché. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930, p. 172)
    • Mais depuis deux ans, l’Égypte s’est transformée. La plupart des femmes, les jeunes surtout, ne se croient plus obligées de porter le voile. Beaucoup de jeunes filles étudient maintenant à l’Université, à côté des jeunes gens, habillées comme des Françaises. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Le monde musulman put alors s’enorgueillir de quatre États célèbres : L’Égypte des Mamelouks, la Turquie ottomane, la Perse séfévide et l’Inde moghole. (P. J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p. 37)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]