énergumène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin energumenus, lui-même issu du grec ancien ἐνεργούμενον, energoúmenon, dérivé du verbe ἐνεργέω, energéô (« influencer »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
énergumène énergumènes
/e.nɛʁ.ɡy.mɛn/

énergumène /e.nɛʁ.ɡy.mɛn/ masculin et féminin identiques

  1. Délirant, exalté.
    • L’Allemagne cachoit son front altier, et ne voyoit qu’avec horreur l’histoire de ses divisions intestines, de ses fureurs énergumènes, de sa rage théologique, qui avoit singulierement contrasté avec sa froideur naturelle. (Louis-Sébastien Mercier, L’An deux mille quatre cent quarante, 1771, chap. 22)
    • J’aime les gens tranchants et énergumènes. On ne fait rien de grand sans fanatisme. (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, 31 mars 1853)

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
énergumène énergumènes
/e.nɛʁ.ɡy.mɛn/

énergumène /e.nɛʁ.ɡy.mɛn/ masculin et féminin identiques

  1. (Théologie) Personne possédée du diable.
    • Et, en effet, Brugman déclare avoir assisté à ces expériences ; il suffisait d’approcher cette verge d’un énergumène pour lui arracher des cris plaintifs et le faire frémir de la tête aux pieds. (Joris-Karl Huysmans, Sainte Lydwine de Schiedam, Plon-Nourrit, 1912, chap. 12)
  2. (Figuré) Personne qui se livre à des mouvements excessifs d’exaltation, de colère, qui parle et s’agite avec violence.
    • Le public interdit regardait avec stupéfaction cet énergumène à froid, qui gestiticulait avec énergie, comme un boxeur voulant frapper la société et la tradition à coups de poing. (Jean Richepin, Les Étapes d’'un réfractaire : Jules Vallès, A. Lacroix, Verboeckhoven, 1872, p. 67)
    • On vous avait endoctrinée ? Monté la tête ? Vous aviez écouté les discours des énergumènes qui prêchaient le vol, le massacre et la destruction ? (Georges Darien, L’Ami de l’ordre, 1898, scène 5)
    • En voilà un énergumène, qui entre ici comme un boulet, pousse les portes, tire les rideaux, emplit la maison de ses cris, me traite comme la dernière des filles, va jusqu'à lever la main sur moi ! (Georges Courteline, Boubouroche, 1910, acte II, scène 2)
  3. (Par extension) Personnage bizarre, inquiétant.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]