éperonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français esperoner, du francique *sporo.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

éperonner /e.pʁɔ.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Piquer des éperons.
    • Il éperonna son cheval.
  2. (Par analogie) Armer les ergots d’un coq de pointes d’acier pour le combat.
  3. (Marine) Percuter à l’aide de l’éperon dans le but d’endommager, voire de le couler, en parlant d’un navire.
    • Après la chute tragique des combattants qui avaient cherché à s’éperonner, on renonça de part et d’autre à cette dangereuse offensive, et Bert ne distingua plus aucune tentative d’abordage. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 311, Mercure de France, 1921)
  4. (Figuré) Aiguillonner, stimuler.
    • C’est une intelligence un peu lente qui a besoin d’être éperonnée de temps en temps.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]