manipuler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xviiie siècle) Dénominal de manipule en termes de pharmacie ; le latin médiéval avait manipulare (« conduire par la main »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

manipuler /ma.ni.py.le/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Chimie) Manier avec soin.
    • C'est un corps dangereux par son inflammabilité et, comme il est très volatil, on ne doit le manipuler que loin des sources de chaleur ou de lumière. (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Manipuler des substances chimiques.
      La qualité des médicaments dépend beaucoup du soin avec lequel on les 'manipule'.
  2. Se livrer à des expériences scientifiques, expérimenter.
    • Il est en train de manipuler dans son laboratoire.
    • On ne connaît pas la chimie si on n’a pas manipulé.
  3. Manœuvrer, manier, tripoter.
    • Ces substances se manipulent facilement.
  4. Utiliser, employer avec aisance.
    • La philosophie de langue allemande, qu'il manipulait avec l'aisance de l'Alsacien bilingue. (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 168)
  5. (Figuré) Exercer une action plus ou moins occulte ou suspecte sur quelque chose pour la diriger à sa guise ; œuvrer en sous main.
    • Ceux qui visaient à manipuler la destinée politique de la France. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, 1956, p. 161)
    • Il y a plusieurs années, certaines personnes croyaient que les salles de cinéma manipulaient les consommateurs en leur présentant des messages subliminaux, comme « Mangez un maïs éclaté » ou « Buvez un Coca-Cola ». (Karen Huffman, Introduction à la psychologie, De Boeck Supérieur, 2009, p.182)
    • Bagambiki, je l'apprendrai plus tard, est un personnage influent venant du MRND, le parti du président assassiné, dont il est l'un des durs. Nous réalisons vite qu'il n’est pas franc du collier et qu'il tente de nous doubler en manipulant ses réseaux extrémistes. (Jacques Morel, La France au cœur du génocide des Tutsi, p.937, 2010)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]