pistolet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Pistolet

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (1546) De pistole (« courte arme à feu portative »), emprunt de l’allemand Pistole (sens identique) et plus avant, du tchèque píšťala (par analogie de forme avec le sens originel, et encore actuel, de « sifflet, flûte ») [1].
(Nom commun 2) (Date à préciser) Du latin pistor (« meunier »), par glissement sémantique, le sens au Moyen Âge en Belgique a évolué vers boulanger, le diminutif pistolet désignant le produit du boulanger.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pistolet pistolets
/pis.tɔ.lɛ/
Un pistolet.
Un pistolet moderne.
Un pistolet de dessinateur.

pistolet /pis.tɔ.lɛ/ masculin

  1. Arme à feu courte et portative.
    • Charles allongea doucement derrière lui une main qui se porta sur un pommeau de pistolet de nouvelle invention […] (Alexandre Dumas , La Reine Margot/I/III, C. Lévy, 1886)
    • Il existe beaucoup d’autres noëls, il en est un originaire des environs de Gérardmer, où il est dit que les rois Mages se voyant menacés par le berger Robin, tirèrent… leurs pistolets ! — Pas mal comme anachronisme ! (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  2. (Aujourd’hui) Arme de poing fonctionnant par recul du canon et permettant des tirs successifs.
    • Nouveaux coups de feu : « Ça claque trop sec ! C’est du pistolet. On attaque quelqu’un je parie. On se bagarre ». (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
  3. (Par métonymie) Tireur utilisant cette arme.
    • C’est un très bon pistolet.
  4. Instrument ou jouet de forme similaire.
    1. (Médecine) Nom familier de l’urinal.
    2. Curvigraphe, instrument de tracé permettant de dessiner les lignes courbes dans les tracés géométriques.
      • Un pistolet de dessinateur.
    3. Pistolet à peinture : Appareil permettant la pulvérisation de peinture mélangée à de l’air comprimé.
  5. (Sport) Arme à feu permettant au starter de donner le signal du départ.
  6. (Figuré) (Familier) Homme bizarre, vaguement inquiétant et fantasque.
    • Drôle de pistolet, grommela Carrouge. Comme si la politique avait quelque chose à voir là dedans ! (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie, p. 449)
    • Vous êtes de singuliers pistolets !!! Vous me faites aller dix fois à l’Opéra, et puis, au dernier moment, vous me dites que c’était inutile. (Gustave Flaubert, Lettre à sa nièce Caroline, jeudi [sans quantième] avril 1865)
  7. (Botanique) Synonyme de aconit napel (espèce de plantes).

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir arme de poing (1)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • S’en aller après avoir tiré son coup de pistolet : Sortir aussitôt après avoir dit quelque chose de vif, de piquant dans une conversation, dans une dispute.
  • Tirer un coup de pistolet : Faire du bruit pour attirer l’attention.

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

selon le nom de la marque
selon le calibre

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pistolet pistolets
/pis.tɔ.lɛ/
Un pistolet.

pistolet /pis.tɔ.lɛ/ masculin

  1. (Belgique) Petit pain rond marqué par un pli médian.
    • Chaque dimanche on avait des pistolets pour déjeuner.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Wallon[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

pistolet /Prononciation ?/ masculin

  1. Arme à feu légère.
  2. Petit pain rond ou allongé, avec ou sans pli médian.
    On hamburger, ci n’est k’on vitolet stitchî dins on pistolet. (Un hamburger, ce n’est qu’un vitoulet fourré dans un pistolet) (André Gauditiaubois, dans une chanson des William Dunker)
  3. Ce petit pain, coupé en deux et garni de jambon, de saucisson ou de fromage.
    N aveut l’cafè a cure, et on moncea d’pistolets a fé, ca c’esteut des grandès familes des deus costés (Il fallait faire le café et un tas de pistolets, car c’était des grandes familles des deux côtés. (Jean-Pierre Dumont)
  4. Individu, bougre.
    C’est on drole di pistolet (C’est un drôle d’individu) (Michel Francard, Dictionnaire des parlers wallons du pays de Bastogne)