récepteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin receptum (« recevoir ») et -eur.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin récepteur
/ʁe.sɛp.tœʁ/
récepteurs
/ʁe.sɛp.tœʁ/
Féminin réceptrice
/ʁe.sɛp.tʁis/
réceptrices
/ʁe.sɛp.tʁis/

récepteur

  1. Qui reçoit.
    • L'installation de bord était sensiblement la même, avec cette différence, toutefois, que le poste émetteur et récepteur de T.S.F. sur 600 à 800 mètres de longueur d'onde, avait été changé […]. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Une machine réceptrice.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
récepteur récepteurs
/ʁe.sɛp.tœʁ/

récepteur /ʁe.sɛp.tœʁ/ masculin

  1. (Didactique) Ce qui permet de recevoir.
    • Le sens haptique résulte de l'activité simultanée et coordonnée des récepteurs tactiles et kinesthésiques qui fournissent de l'objet une perception unique en trois dimensions. (Robert Rigal, Motricité humaine: fondements et applications pédagogiques, vol.1, Presses univ. Québec, 2002, p.213)
  2. (Physique) (Mécanique) Organe d’une machine transformant le mode d’action des forces mises en œuvre, de manière à pouvoir les utiliser.
    • Les roues hydrauliques sont des récepteurs.
    • Dans une machine électrique ordinaire, le récepteur transforme l’énergie électrique en énergie mécanique qu’on peut utiliser.
  3. (Spécialement) Appareil qui permet d'écouter un message téléphonique, une émission de radio ou de voir une émission de télévision.
    • Les antennes de l'appareil étaient toutes secouées, dans la nuit, d'une vibration puissante, et le récepteur enregistrait à mesure les mots d'une dépêche en langue espagnole lancée par la station de Nauen […]. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.112)
    • Les récepteurs récents utilisent le discriminateur à coïncidence aussi appelé détecteur à quadrature ou détecteur synchrone. (Robert Du Bois, Structure et applications des émetteurs et des récepteurs, Presses universitaires romandes, 1995, p.163)
  4. (Biologie) Organe ou substance biochimique cible.
    • Seules la testostérone et la dihydrotestostérone sont des androgènes actifs qui se lient spécifiquement aux récepteurs des androgènes. (Loïc Guillevin, Sémiologie médicale, 2e éd., Lavoisier, 2011, p.343)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]