son of a whore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de son (« fils ») et whore (« putain »).
Apparenté à l’allemand Hurensohn et au néerlandais hoerenzoon.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

son of a whore /sʌn.ɒv.ə.hɔːɹ/ (pluriel : sons of a whore /sʌnz.ɒv.ə.hɔːɹ/)

  1. (Péjoratif) (Vieilli) Enfant de prostituée ou de femme de mauvaise vie : fils de pute, enfant de putain, fils de garce, bâtard.
    • If anybody should call you sons of a whore you should bear it ; for you are so : but if they call you bastards, fight till you die ; for you are an honest man’s son.
      Lady Dorchester, citée par Horace Walpole, Walpoliana, T. Tgg, 1830, p. 72
  2. (Vulgaire) (Injurieux) Personne méprisable ou importune : fils de pute, enfant de putain, fils de garce, bâtard, enfant de salaud.
    • I'd a tought the son of a whore to meddle with meat for his master.
      Henry Fielding, Tom Jones, Derby, 1861,p. 296
    • He slammed his fits into the bolster. "That son of a whore"!
      Maria R. Bordihn, The Falcon of Palermo, Atlantic Monthly Press, 2005, p. 61