tripe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : tripé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1260) Du latin *trippa d’où provient l’italien trippa, le portugais, catalan et espagnol tripa ; d’origine obscure, certains[1] proposent comme étymon exstirpare (« extirper »), stirps (« tronc »), passé du sens de « tronc », à « partie supérieure du corps », puis « intérieur, intestins [de ce tronc] ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tripe tripes
/tʁip/
Des tripes.

tripe /tʁip/ féminin

  1. (Surtout au pluriel) Boyau, estomac d’un animal.
    • Le sanglier donna un si furieux coup de défense à ce chien qu’il lui fit sortir les tripes.
  2. (Par extension) Les mêmes viscères des humains.
    • Je sens mes intestins qui ronronnent légèrement. La digestion sans heurts est le plus grand facteur d'activité. Le cerveau s'emplit avec le ventre et l'optimisme a sa source dans la béatitude des tripes. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.191)
  3. (En particulier) (Cuisine) (Au pluriel) Estomac de bovin, voire d'ovin, cuisiné.
    • Des tripes à la mode de Caen.
  4. (Agriculture) (Familier) (Désuet) Vers à soie atteints de flacherie.
    • Souvent on trouve des vers morts sans le paraître, et qui conservent, dans cet état, leur fraîcheur et l’air de santé ; au tact ils sont mous, c’est ce qui les a fait nommer tripes, morts-blancs ou morts-flats. (Matthieu Bonafous, De l’éducation des vers à soie, Paris, 1827, page 73)
  5. (Familier) (Au pluriel) Courage, hardiesse.
    • avoir des tripes.
  6. Ce qu'il y a de plus profond, de plus authentique chez une personne.
    • Ce cri, jailli de la tripe et de l'instinct, des centaines de milliers de gorges l'ont poussé tout au long des jours. (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 137)
    • Remuer, retourner les tripes ; prendre aux tripes, émouvoir, bouleverser profondément.
    1. Fibre, instinct.
      • Avoir la tripe radicale, républicaine.
    • À l'accent misérable de cette petite voix, M. Ancelot sentit un mouvement de sa tripe paternelle. (Aymé, Travelingue, 1941, p. 150)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe triper
Indicatif Présent je tripe
il/elle/on tripe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tripe
qu’il/elle/on tripe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tripe

tripe /tʁip/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de triper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de triper.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de triper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de triper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de triper.

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français tripe.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

tripe /Prononciation ?/

  1. (Cuisine) Tripe.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • tripe sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia