éolien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Éolien

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIIe siècle) (Adjectif 1, Nom commun 2) De Éole, dieu du Vent, avec le suffixe adjectival -ien.
(XVIIe siècle) (Adjectif 2, Nom commun 1) De Éolie, issu du latin Aeolia, du grec ancien Αἰολίς, Aíolís avec le suffixe adjectival -ien.

Adjectif 1[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin éolien
\e.ɔ.ljɛ̃\
éoliens
\e.ɔ.ljɛ̃\
Féminin éolienne
\e.ɔ.ljɛn\
éoliennes
\e.ɔ.ljɛn\

éolien masculin

  1. Qui est relatif au vent.
    • C'est dans ces zones où la pluvialité est très réduite que les mécanismes de transport/dépôt par le fluide qu'est le vent seront dominants. On parlera de dépôts éoliens. (Bernard Biju-Duval, Géologie sédimentaire: bassins, environnements de dépôts, formation du pétrole, page 210, TECHNIP, 1999)
    • Vis-à-vis de l’énergie éolienne, le pays le plus développé est incontestablement le Danemark. (Sciences, technologies et société, page 36, Michel Wautelet, 2001)
    • À Winnipeg, le mercure a chuté à -45 degrés Celsius, en tenant compte du facteur de refroidissement éolien.
  2. Relatif aux éoliennes.
    • Un parc éolien.
  3. (Musique) Qui rend des sons harmonieux lorsqu’on le suspend et que le vent vient à le frapper en parlant d’une éoli-harpe.
    • Harpe éolienne.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin éolien
\e.ɔ.ljɛ̃\
éoliens
\e.ɔ.ljɛ̃\
Féminin éolienne
\e.ɔ.ljɛn\
éoliennes
\e.ɔ.ljɛn\

éolien masculin

  1. (Antiquité) Qui est relatif aux Éoliens, à l’Éolie.
    • La terre de Daphnis et de la petite Chloé, la vieille île éolienne devant laquelle l’amiral Caillard va mettre en batterie ses monstrueux canons, Lesbos est aussi mal connue qu’elle est célèbre. (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd'hui, 1901, dans Archipel, 1332)
    • Le dialecte éolien.
    • Les cités éoliennes.
  2. (Linguistique) Qui est relatif au dialecte grec parlé par les Éoliens, les Béotiens, les Lesbiens, etc.
  3. (Musique) Mode du système musical de la Grèce antique.
    • …et pour charmer encor la table hospitalière, l’aède aux chants aimés va célébrer les dieux. Le divin Amphion, Roi que l’Olympe honore, calme les bruits épars, de son sceptre incliné; et vers la voûte immense, éclatante et sonore, sur le mode éolien la lyre a résonné. (Leconte de Lisle, Poèmes antiques, 1852, p. 180)
    • En musique, le mode éolien correspond au mode de La. Mais il faut se méfier de l'appellation grecque dans la modalité car selon les traités ou les époques, ils peuvent avoir varié.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1[modifier]

Invariable
éolien
\e.ɔ.ljɛ̃\
Aire (en jaune) où l’éolien était parlé.

éolien \e.ɔ.ljɛ̃\ masculin singulier, invariable

  1. (Linguistique) Dialecte du grec ancien parlé à Lesbos, en Béotie et en Asie Mineure.
    • L’éolien était parlé en Béotie et sur l’île de Lesbos.
  2. (Musique) (Par ellipse) Mode éolien→ voir supra.
    • L’éolien (…) est la seule octave modale des Hellènes qui ait gardé une place visible dans notre musique polyphone. (Gevaert, Harmonie, 1885, p. 17)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Hyponymes[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Invariable
éolien
\e.ɔ.ljɛ̃\

éolien \e.ɔ.ljɛ̃\ masculin singulier

  1. (Néologisme) Ensemble de l’industrie de la transformation de l’énergie du vent en énergie mécanique ou électrique.
    • Ils sont cent cinquante. Cent cinquante industriels français bien décidé à mettre le pied dans l’univers de l'éolien. (Agathe Remoué, Union sacrée pour créer une filièe de l’éolien, dans L’Usine nouvelle n°3188, du 15 avril 2010)

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]