Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caractère[modifier le wikicode]

  • Composé de , mais dérive probablement de (morceaux), spécifié par (pierre, qui remplace 米) : parcelles ; casser en petits morceaux, réduit en petit morceaux ; broyer ; minutie, minutieux ; bagatelles, ennuyeux.
    碎 en sigillaire.
  • Graphic etymology - Chinese text project
    • (zuì) De 碎 (réduire en bouillie) et (lumière) qui remplace 石 : une année révolue ; premier anniversaire de la naissance d'un enfant ; période de temps.
    • (cuì) De 碎 (petit morceau) et (bouche, ouverture, son) qui remplace 石 : goûter ; sucrer, aspirer.
  • Forme alternative :

Gnome-document-open.svg Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammes[modifier le wikicode]

  • KangXi: 0832.050
  • Morobashi: 24284
  • Dae Jaweon: 1248.230
  • Hanyu Da Zidian: 42439.090

Chinois[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Verbe [modifier le wikicode]

suì \su̯eɪ̯˥˩\

  1. Briser, casser

Nom commun [modifier le wikicode]

suì \su̯eɪ̯˥˩\

  1. Fragments ou bris d'un objet.

Prononciation[modifier le wikicode]

Coréen[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier le wikicode]

Japonais[modifier le wikicode]

Sinogramme [modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier le wikicode]

  • On’yomi : さい (sai)
  • Kun’yomi : くだく (kudaku)

Vietnamien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Caractère sino-vietnamien,

Sinogramme [modifier le wikicode]

(tôi)

Pronom [modifier le wikicode]

(tôi)

  1. Je, moi (entre égaux)
    A khốn tôi ! Ah ! malheureux que je suis !
    tôi ngươi. Vous et moi.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Dictionnaire Annamite Français (J.F.M Génibrel), 1898, Saïgon, 2e édition → consulter cet ouvrage sur archive.org ou bien chercher le terme sur Chunom.org p.772