amertume

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : amertumé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin amaritudo via son accusatif amaritudinem.
Nous [1] voyons en règle générale la terminaison latine -tudo, -tudinis devenir en italien -tudine (→ voir amaritudine, multitudine et mansuetudine), en espagnol -tud (→ voir multitud et mansuetud), en occitan -tut (→ voir multitut), en français -tude (mansuétude, latitude, multitude) ou, par imitation, des mots non latins comme attitude, gratitude, etc. Mais, à côté de ces formes normales, on trouve aussi l’italien -tume (seulement dans costume), l’espagnol -dumbre, -tumbre (→ voir servidumbre) ou le français -tume dans amertume, costume, coutume et les mot ancien français mansuetume, souatume. Cette terminaison secondaire est le reflet de l’amuïssement du \d\ en bas-latin : -ūdinem devient *-ūminem (le latin mansuetudinem fait l’ancien français mansuetume) qui entraine une réfection du radical.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
amertume amertumes
\a.mɛʁ.tym\

amertume \a.mɛʁ.tym\ féminin

  1. Saveur de ce qui est amer.
    • L’amertume de l’aloès et de la coloquinte.
  2. (Figuré)
    1. Ce qu’il y a de mordant, d’offensant dans des écrits ou des discours.
      • Il y a bien de l’amertume dans cette critique, dans cette défense. Ses propos sont pleins d’amertume. Il m’a parlé de lui avec amertume.
    2. Âpre tristesse ; douleur ; humiliation ; nostalgie ; regret ou ressentiment suite à une désillusion.
      • Enfin, le cœur débordant d'amertume, Jacques pleura, la tête abandonnée sur les genoux de Yasmina. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
      • Pour Pavlov le chemin de la vie fut jonché d'épines, plein d’amertume, de déceptions et de luttes acharnées… — (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, p.4, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)
      • Tout a commencé en 2014 quand Sylvain Girodon a voulu cacher un trou dans le trottoir situé juste devant chez lui. « J’avais moi-même planté une rose trémière sur mon trottoir pour cacher la misère. Mais elle n’a pas tenu longtemps, elle a été rapidement rasée par les débroussailleurs de la Ville », se rappelle-t-il avec amertume. — (Manon Loubet, Ces habitants végétalisent rues et trottoirs pour faire de Caen une ville verte !, actu.fr le 16 avril 2017)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus amertume figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bière (boisson).

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe amertumer
Indicatif Présent j’amertume
il/elle/on amertume
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’amertume
qu’il/elle/on amertume
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
amertume

amertume \a.mɛʁ.tym\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de amertumer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de amertumer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de amertumer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de amertumer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de amertumer.

Références[modifier]