mordant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe présent adjectivé et substantivé de mordre.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin mordant
\mɔʁ.dɑ̃\

mordants
\mɔʁ.dɑ̃\
Féminin mordante
\mɔʁ.dɑ̃t\
mordantes
\mɔʁ.dɑ̃t\

mordant \mɔʁ.dɑ̃\

  1. (Didactique) Qui mord.
  2. (En particulier) (Chasse) Qualifie certaines bêtes carnivores, comme le blaireau, le renard, l’ours, le loup, la loutre, etc.
    • Depuis ce moment, je n’ai point passé une heure […] sans que le souvenir atroce, cuisant, ce souvenir qui ronge […] ne remuât en moi comme une bête mordante enfermée au fond de mon âme. — (Guy de Maupassant, Contes et nouvelles, t. 2, La Confession, 1884, p. 463)
  3. (Par analogie) Qui a une qualité corrosive.
    • Un acide mordant.
  4. (En parlant du temps, d’intempérie) Qui provoque une sensation vive.
    • Un froid mordant.
    • Le temps s’est mis à une pluie battante, aussi vive, aussi mordante que la grêle ; nous avons fait la course la plus désagréable, la plus pénible, la plus dangereuse ; à chaque instant à la veille de nous précipiter dans les abîmes, parce que nous galopions au hasard sans rien voir. — (Emmanuel Augustin Dieudonné comte de Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène, tome premier, Ernest Bourdin, Éditeur, Paris, 1842, p. 520)
    • Les pluies torrentielles, les gels mordants. — (Joseph de Pesquidoux, Le Livre de raison (2e série), 1928, p. 249)
    • Un vent mordant et froid leur cinglait le visage. — (Maxence Van der Meersch, L’Empreinte du dieu, 1936)
  5. (Figuré) Qui censure ou qui critique avec malignité.
    • Il truffait ses sermons de paraboles modernes, d'images progressistes, magnifiés par sa verve naturelle et mordante et appuyés par un langage coloré qui choquèrent plus d'une grenouille de bénitier et d'une punaise de sacristie, mais que voulez-vous, il faut s'adapter ou périr, et le père Benoît La Poudrière n'avait aucune intention de baisser les bras face aux temps modernes. — (Thibault Gardereau, Le livre d'un croque-mort: roman, Montréal (Québec) : VLB éditeur, 2003, p. 168)
    • C’est un esprit mordant. — Un satirique mordant. — Il a l’humeur mordante.
  6. Énergie, moyens, outils pour l'accomplissement d'un but.
    • Selon nos informations, le ministre Simon Jolin-Barrette s’engagera formellement à déposer un projet de loi pour donner plus de mordant à la Charte de la langue française, qui n’a guère été renforcée depuis plus de 40 ans. — (Geneviève Lajoie, « La loi 101 sera réformée en profondeur », Le journal de Québec, 24 novembre 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mordant mordants
\mɔʁ.dɑ̃\

mordant \mɔʁ.dɑ̃\ masculin

  1. Vernis qui sert à fixer l’or en feuilles que l’on applique sur du cuivre, du bronze, etc.
  2. (Textile) Fixateur de couleurs sur la laine, la soie, le coton, etc.
    • Le mordançage doit se faire à froid, c’est-à-dire à la température de 18° à 20° centigrades, quand on a des foulards à fond blanc ou à fond de couleur claire à fabriquer. Dans ce cas, on fait simplement immerger les foulards dans le mordant pendant quelques heures […] — (D. Kaeppelin, Guide pratique de la fabrication des tissus imprimés, Eugène Lacroix, Paris, 1859, page 9)
  3. (Figuré) Timbre sonore et pénétrant d’un son.
    • Une voix qui a du mordant.
  4. (Figuré) Vivacité, piquant, causticité.
    • Au cours des dernières années, les libéraux de Justin Trudeau et les néo-démocrates de Jagmeet Sing se sont amusés à faire des associations entre Donald Trump et les chefs conservateurs.
      (...). Cependant, maintenant, que Donald Trump est de retour en Floride, cette ligne d’attaque aura moins de mordant.
      — (Marc-André Leclerc, Une bonne semaine pour Erin O’Toole, Le Journal de Québec, 23 janvier 2021)
    • Avoir du mordant dans l’esprit.
  5. (Figuré) (Militaire) Élan, vivacité et vigueur dans l’attaque.
    • Cette position en flèche ne peut durer […] L’ennemi prend du mordant et tente de tourner une position qui ne s’appuie sur rien […] On se replie avec méthode. — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, pages 32-33)
    • Le Nouveau Parti démocratique, de son côté, déplore que le projet de loi C-21 "manque cruellement de mordant", en matière de lutte contre le trafic d’armes, notamment. — (Louis Blouin, Des familles de Polytechnique menacent de déclarer Trudeau « persona non grata », radio-canada.ca, 18 mars 2021)
  6. (Musique) Trille d’un ou deux battements, se terminant sur la note d’attaque, la seconde note étant inférieure à celle-ci.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe mordre
Participe Présent mordant
Passé

mordant \mɔʁ.dɑ̃\

  1. Participe présent de mordre.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Mordant sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]