attiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français atisier, du latin populaire *attītiare.

Verbe [modifier le wikicode]

attiser \a.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ranimer le feu en approchant les tisons l’un de l’autre pour les faire mieux brûler.
    • Cette fois, le premier ministre Aïmene Benabderrahmane a désigné deux coupables : les vents violents qui ont frappé El Tarf mercredi et attisé les incendies, et la végétation dense qui caractérise cette région du littoral algérien. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 20 août 2022, page 5)*
  2. (Figuré) Exciter, animer, envenimer, accentuer quelque chose de mal.
    • Attiser le feu : Aigrir des esprits déjà irrités les uns contre les autres.
    • Attiser les haines, la discorde.
    • Incapable de soupçonner l’influence de la médiocratie de sa vallée, Montcornet ne parla donc pas de Gaubertin, dont la main attisait le foyer de ces renaissantes difficultés. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre neuvième)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]