avouer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin advocare « convoquer » et, en latin impérial, « avoir recours à quelqu’un comme avocat, comme défenseur ».

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

avouer /a.vwe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Confesser et reconnaître qu’une chose est ou n’est pas, en demeurer d’accord.
    • Puisqu'il faut tout avouer, je descendrai en moi jusqu'au tréfonds, j'en remuerai la lie et j'en étalerai la pestilence. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.48)
    • Avouer le fait, le crime.
    • Avouer ingénument, franchement.
    • J’étais, je l’avoue, un peu confus.
  2. Approuver ; ratifier ; admettre.
    • Ainsi Le Chesne-Populeux (Ardennes) et La Chapelle-Gauthier (Eure) qui vénèrent au premier chef saint Martin dans un cas et Notre-Dame dans l'autre, avouent saint Jacques pour patron. (Léon Pressouyre, Pèlerinages et croisades, France Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, 1995, p.89)
    • J’avoue tout ce qui s’est fait.
    • Ce sont des principes que la morale peut avouer.
  3. Approuver ce qu’une personne a jugé à propos de faire d’après l’autorisation qu’on lui en a donnée.
    • Je l’avouerai de tout ce qu’il fera, en tout ce qu’il fera.
  4. Se reconnaître l’auteur, le géniteur.
    • Avouer un écrit, un ouvrage.
    • Avouer un enfant.
    • (Par extension) Avouer pour fils, pour sœur, etc.,

s'avouer (Pronominal)

  1. Se confesser en demeurer d’accord.
    • S’avouer vaincu.
    • S’avouer plus faible qu’un autre.
    • S’avouer coupable.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

/a.vwe/

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]