béer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Beer, beer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français baer (« ouvrir tout grand »). Du latin vulgaire *batare. Il a la même origine que bâiller et bayer.

Verbe [modifier le wikicode]

béer \be.e\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ouvrir la bouche d’étonnement, d’admiration ou de curiosité, regarder avec étonnement.
    • Pour le capitaine, il restait à béer devant l’enseigne, comme sidéré. — (Robert Louis Stevenson, L’Île au trésor, 1883, traduction de Déodat Serval)
    • M. Achille est heureux comme il n’a pas dû l’être de longtemps. Il bée d’admiration ; il boit son Byrrh à petites gorgées en gonflant ses joues. Eh bien ! le docteur a su le prendre ! — (Jean Paul Sartre, La Nausée, Éditions Gallimard, Collection Folio, 1938, page 102)
  2. (Littéraire) Être grand ouvert, notamment en parlant d’une porte ou d’un trou.
    • Partout, au-dessus, au-dessous, autour de lui, béaient des gouffres monstrueux où le vent hurlait, et où tourbillonnaient des rafales de neige. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 251 de l’éd. de 1921)
    • Çà et là encore, des caves qui béaient, rez terre, s’étoilaient des lueurs sanglantes d’un fumignon. — (Joris-Karl Huysmans, La République des lettres)
    • Le jeune homme aux cheveux blonds avait dans ses mains et sur ses pieds de larges plaies ouvertes qui béaient comme des lèvres. — (Le Forgeron Misère, conte pyrénéen)
    • Une blessure béait au côté ; le vêtement déchiré et la chemise bleue étaient couverts de sang coagulé. — (Léon Tolstoï, Le Réveillon du jeune tsar)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Les anciens participes passé et présent de la forme béer, et béant, ont survécu dans des expressions comme bouche bée, porte béante, trou béant.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

\be\ :
\bɛ\ :

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]