careo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Selon certains[1] d'un radical *(s)ker qui l'apparente au grec ancien κείρω, keírô, καρῆναι, karênai (« tondre, couper »), à l'allemand scheren (« tondre, couper ») et l'anglais shear (« tondre, couper »).
Pour d'autres[2] il est à rapprocher de l’osque kasit, du radical indo-européen commun *k̂es (« couper ») affecté par le rhotacisme (Pour des explications détaillées sur le rhotacisme en latin, voir « r » en latin.). Parmi les dérivés de ce radical, il y a castus (« pur : coupé, séparé [du mal, du péché] ») et cassus (« vide, privé de »), castro (« couper, châtrer ») et castrum (« campement, retranchement »). Parmi les mots apparenté dans la famille indo-européenne, mentionnons le grec ancien κεάζω, keázo (« couper, séparer ») ou kosa (« faux [instrument pour couper] ») dans les langues slaves.

Verbe [modifier le wikicode]

cărĕo, infinitif : cărēre, parfait : cărŭi, supin : cărĭtum \Prononciation ?\ intransitif + ablatif (voir la conjugaison)

  1. Manquer de, être privé de, être exempt de.
    • carere sepulcro, Horace
      être privé de sépulture.
  2. Avoir besoin de, regretter ou désirer.
  3. Se priver, s'abstenir de, se passer de.
    • oratio, quae astu caret.
      discours sans artifice.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « careo », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage